Seine-Maritime : six jeunes créent une coopérative pour se lancer dans le monde du travail

EMPLOI La première « coopérative jeunesse de services » de Seine-Maritime a été créée cet été

20 Minutes avec agence
Le voisin ne supportait plus le bruit de la tondeuse et des outils du paysagiste. Illustration
Le voisin ne supportait plus le bruit de la tondeuse et des outils du paysagiste. Illustration — Alexas_Fotos / Pixabay

Créer une « coopérative jeunesse de services » (CJS) pour faciliter leur insertion dans le monde du travail. Voici l’initiative lancée cet été par six jeunes à Eu (Seine-Maritime), rapporte L'Informateur.

Avec l’aide du centre des Fontaines et de l’association « les Francas de la Seine-Maritime », ils ont monté cette structure pour proposer leurs services. Entretien des jardins, baby-sitting, promenade d’animaux : ils ont enchaîné les missions et ont pu ainsi se familiariser avec le fonctionnement d’une entreprise.

« Ça permet de prendre confiance en soi »

La moitié de leur rémunération sert à assurer le fonctionnement de la coopérative. L’autre moitié est redistribuée entre les travailleurs. « Ça permet de prendre confiance en soi », confie à L’Informateur Haythem Omri, coordinateur jeunesse au centre des fontaines.

Cette « coopérative jeunesse de services » est la première en Seine-Maritime mais trois projets similaires pourraient prochainement voir le jour.