20 Minutes : Actualités et infos en direct
JEUNESSESur TikTok, Macron s'engage à lutter contre le harcèlement scolaire

Rentrée des classes 2022 : Sur TikTok, Emmanuel Macron s'engage à lutter contre le « calvaire » du harcèlement

JEUNESSE« Parlez-en, dénoncez-le », lance le chef de l'Etat au million de victimes du harcèlement scolaire
Emmanuel Macron s'adresse directement aux élèves sur TikTok.
Emmanuel Macron s'adresse directement aux élèves sur TikTok. - Capture d'écran TikTok/20 Minutes / 20 Minutes
Xavier Regnier

X.R.

Les yeux dans les yeux, pour répondre directement à « Nelson, Anissa, Hugo et tant d’autres ». Emmanuel Macron s’est emparé du réseau social préféré des collégiens et lycéens pour leur parler. Sur TikTok, le président de la République « ne veut pas accepter que cette rentrée scolaire soit synonyme de calvaire », explique-t-il face caméra dans une vidéo déjà « likée » plus de 300.000 fois, refusant le retour « des injustices ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Publiant en introduction des messages très durs reçus par des élèves, il se veut très clair : « ces menaces, ces injures, ce qui vous rend la vie impossible, a un nom, c’est le harcèlement ». Pour le million d’élèves qui en sont victimes, le chef de l’Etat assure « nous agissons avec vos professeurs » et les chefs d’établissements, évoquant des formations pour « détecter et accompagner ».

« @emmanuelmacron ♬ son original - Emmanuel Macron »

« N’acceptez rien », lance Emmanuel Macron, « le problème est du côté de ceux qui vous insultent, vous êtes dans votre droit », veut-il rassurer. Il rappelle par ailleurs l’existence du numéro 3020 pour que les victimes de harcèlement scolaire puissent se confier, ainsi que de l’application 3018 pour dénoncer le harcèlement en ligne. « Parlez-en, dénoncez-le », insiste-t-il.

Sujets liés