20 Minutes : Actualités et infos en direct
CULTUREQue s’est-il passé au Touquet Beach Music Festival où Macron a été insulté?

Que s’est-il vraiment passé au Touquet Beach Music Festival où Marc Rébillet a insulté Macron ?

CULTUREL’artiste électro Marc Rebillet a créé la polémique, samedi, en injuriant Emmanuel Macron lors d’un concert au Touquet Beach Music Festival
Le producteur de musique électro et chanteur Marc Rebillet, en concert à Berlin, le 30 juin 2022.
Le producteur de musique électro et chanteur Marc Rebillet, en concert à Berlin, le 30 juin 2022.  - Shutterstock/SIPA / SIPA
Gilles Durand

G.D.

L'essentiel

  • Invité du festival électro, Le Touquet Beach Music festival, l’artiste franco-américain Marc Rebillet a créé la polémique, samedi soir.
  • Il a commencé un morceau de musique improvisé par une injure envers le président de la République, Emmanuel Macron.
  • L’artiste affirme, dans une vidéo, que les organisateurs, mécontents, lui ont demandé de rembourser son cachet.

«Macron enculé, Macron, tu dégages ! ». Invité du festival électro, Le Touquet Beach Music Festival, dans la cité balnéaire du Pas-de-Calais, l’artiste franco-américain Marc Rebillet a créé la polémique, samedi soir, en commençant un morceau de musique improvisé, par une injure envers le président de la République, rapporte La Voix du Nord.

D’autant que ce dernier, de retour d'un voyage officiel en Algérie, a pointé son nez au festival, dans l’espace VIP, juste après le concert de Marc Rebillet. Mécontente du comportement du chanteur en peignoir, la directrice du festival TMB, France Leduc, confirme, dans La Voix du Nord, lui avoir demandé le remboursement de son cachet. Ce dont le chanteur et producteur s’était plaint dans une vidéo publiée sur Instagram dimanche, le lendemain du concert.

« Il a pris le TMB en otage »

« Il a pris le TMB en otage pour faire son buzz servant uniquement ses intérêts, précise France Leduc. Sachant pertinemment qu’il est couvert par la liberté d’expression. Les équipes sont affectées par ce qui se passe. Des festivaliers ont été choqués. »

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Marc Rebillet se défend en expliquant avoir « déjà insulté Emmanuel Macron sur scène à plusieurs reprises » et que ce n’était donc pas une « situation inattendue ». Dans sa vidéo, l’artiste accuse aussi l’organisation du festival d’avoir voulu couper son micro pendant le concert.

« Etre artiste n’excuse pas tout »

L’événement a également pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux puisque le maire du Touquet, Daniel Fasquelle, y est allé, depuis, de ses commentaires. « Etre artiste n’excuse pas tout, souligne Daniel Fasquelle. Marc Rebillet a dépassé les bornes […] en insultant de façon gratuite et grossière le président de la République. Je demande aux organisateurs […] de veiller à ce qu’il ne soit plus invité. » Ce à quoi Marc Rebillet a répondu dans un commentaire qu’il n’accepterait pas une prochaine invitation.

Marc Rebillet a vu sa notoriété être décuplée durant le confinement via des vidéos sur YouTube. Il jouera à Paris, à l’Olympia, le 5 juillet, et doit venir à Lille, à l’Aéronef, le 11 septembre. Une chose est sûre : il ne reviendra sans doute jamais au Touquet.

Sujets liés