Toulouse : Les affiches anti-vaccination vont être interdites

POLEMIQUE Plusieurs affiches dénonçant de supposés effets secondaires des vaccins ont été apposées dans l’agglomération

J.G. avec AFP
— 
Dans un centre de vaccination à Toulouse (Illustration).
Dans un centre de vaccination à Toulouse (Illustration). — Fred Scheiber / SIPA

Elles dénoncent de supposés effets secondaires des vaccins. A Toulouse, plusieurs affiches antivax ont été placardées sur des panneaux publicitaires ces derniers jours, suscitant l’indignation des médecins. Face à la polémique suscitée par cette campagne, les autorités ont décidé de réagir. Secrétaire d’État en charge de la Citoyenneté, Sonia Backes annonce ainsi qu’un arrêté préfectoral va être pris pour interdire ces affiches hostiles à la vaccination.

« Alertée sur la campagne d’affichage anti-vaccination en cours à Toulouse j’ai demandé au préfet d’utiliser les voies de droit appropriées pour la faire cesser », indique ce vendredi la ministre sur son compte Twitter.


Mercredi, la préfecture de Haute-Garonne avait déclaré s’être saisie de l’affaire en compagnie de l’Agence régionale de santé d’Occitanie et du Conseil départemental de l’ordre des médecins du département. « Un arrêté d’interdiction sera pris, et un signalement adressé au Procureur de la République », précise Sonia Backes à ce sujet.