Pays Basque : Toutes les plages fermées à la baignade en raison d’un risque de pollution

INTEMPERIES De nouvelles analyses doivent être réalisées vendredi avant d'envisager une réouverture

J.G.
— 
Des baigneurs à Hendaye, dans le Pays basque, le 18 juillet 2017.
Des baigneurs à Hendaye, dans le Pays basque, le 18 juillet 2017. — IROZ GAIZKA / AFP

EDIT: Ce vendredi, la baignade est de nouveau possible sur 26 plages sur 34 ainsi que dans le lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. 

Alors que le département des Pyrénées-Atlantiques est toujours en alerte jaune pluies-inondations, la baignade est désormais interdite sur la côte basque et ce jusqu’à nouvel ordre. La décision a été prise ce jeudi par la communauté d’agglomération du Pays basque, en raison des intempéries qui frappent la région depuis mercredi.

Les 34 plages de la côte basque sont concernées par cette interdiction, ainsi que le lac de Saint-Pée-sur-Nivelle près de Saint-Jean-de-Luz. « En cas de pluies très intenses, comme c’est le cas aujourd’hui, les bassins en amont des stations d’épuration qui stockent habituellement les eaux usées et pluviales sont saturés et peuvent alors ponctuellement se déverser dans le milieu naturel », explique la collectivité sur sa page Facebook.

Un risque de pollution bactériologique

« Le ruissellement des eaux de pluie peut également véhiculer une pollution bactériologique », poursuit-elle, précisant qu’elle investit chaque année « 40 millions d’euros pour limiter ces déversements (création de bassins de stockage, modernisation des réseaux et contrôle de conformité des habitations) ».

De nouvelles analyses bactériologiques de l’eau de mer seront réalisées ce vendredi matin. On saura alors si le drapeau violet, signalant la pollution de l’eau, sera baissé ou non sur les plages de la côte basque.