Bien-être animal : La SPA réclame « un défenseur des droits des animaux »

PROTECTION Plus de 8.600 animaux attendent d’être adoptés dans les refuges de la SPA

20 Minutes avec Agence
— 
Les abandons d'animaux se multiplient l'été. (Illustration)
Les abandons d'animaux se multiplient l'été. (Illustration) — OdysseyJoyPhotography / Pixabay

Le président de la SPA a lancé un appel au gouvernement français dans l’émission Les Grandes Gueules, ce lundi sur RMC. Jacques-Charles Fombonne a ainsi sonné l’alerte face aux abandons d’animaux domestiques, qui reprennent de plus belle avec la période des vacances estivales.


« Nous sommes actuellement à un chiffre record, qui est de 8.607 animaux pour une capacité nominale de nos 65 refuges de 6.500 places », a-t-il déclaré. La SPA avait connu un temps de répit en 2020 et 2021, à la suite de la crise sanitaire. En ces temps de confinement et de télétravail, beaucoup de personnes étaient plus enclines à adopter un animal de compagnie. Mais depuis, la donne a changé.

Une idée déjà débattue à l’Assemblée

Pour Jacques-Charles Fombonne, il est possible d’agir : « On a besoin d’un défenseur des droits des animaux, de quelqu’un qui soit capable de recueillir les statistiques, les raisons des abandons et de faire le tour de la question avec toutes les parties prenantes, affirme-t-il. Nous militons pour une véritable responsabilité de l’État dans le domaine de la protection animale. » Une idée qui ne date pas d’hier, alors que l’Assemblée nationale a débattu de la création d’un poste de défenseur des droits des animaux en 2021. Finalement, le projet n’a pas été voté…

Le refuge de Plaisir (Yvelines), où France Info s’est rendu pour un reportage publié ce mardi, partage ce triste constat. « Depuis deux ans, on a été un petit peu préservé du fait du Covid, c’est-à-dire que les adoptions ne chutaient pas brutalement l’été, contrairement à ce qui arrivait habituellement », témoigne la responsable du refuge. Malheureusement, la situation s’est dégradée avec la vague de départs en vacances cet été, signe de la reprise touristique. Chaque année, plus de 100.000 animaux sont abandonnés en France, en particulier l’été.