500 hectares supplémentaires ont brûlé dans l’Aveyron

INCENDIE Malheureusement, le feu a connu une reprise « virulente » dans l’après-midi de samedi

20 Minutes avec AFP
600 pompiers ont été dépêchés sur place.
600 pompiers ont été dépêchés sur place. — UGO AMEZ

Le bilan s’alourdit dans l’Aveyron. Une reprise du feu samedi à Mostuéjouls a brûlé 500 hectares supplémentaires, portant à 1.260 le total d’hectares détruits depuis lundi et provoquant l’évacuation préventive d’au moins 1.000 personnes, a indiqué ce dimanche la préfecture.

Le feu, qui semblait samedi vers midi « en voie d’être circonscrit et prochainement, éteint », a connu une reprise « virulente » dans l’après-midi, toujours selon la préfecture. Au moins 1.000 personnes ont été évacuées du village de Mostuéjols, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Millau, et de six hameaux proches de ce village.

Des centaines de pompiers mobilisés

« Des renforts en provenance d’au moins trois départements différents sont arrivés vers une heure du matin » dimanche, portant à 600 le nombre total de pompiers sur place. Depuis lundi, cet incendie qui n’a pas fait de blessé avait déjà été à l’origine de l’évacuation de près de 3.000 personnes. Elles avaient depuis été autorisées à regagner leurs domiciles ou leur lieu d’hébergement quand il s’agissait de vacanciers.

Mercredi, un homme résidant en Lozère avait été mis en examen pour « destruction involontaire par incendie ». Il est soupçonné d’avoir accidentellement déclenché l’incendie, quand une partie métallique de sa remorque a provoqué des étincelles en raclant le sol, mettant le feu à la végétation sur le bord de la route, à la lisière de l’Aveyron et la Lozère.

Par ailleurs, pour éviter les risques d’incendie, la préfecture de l’Aveyron a notamment interdit temporairement les manifestations sportives en espaces naturels, les spectacles pyrotechniques ou « toute activité de chasse ou de destruction par arme à feu se déroulant en pleine nature ».