Château de Vincennes : Les citoyens russes interdits de visite par le ministère des Armées

PERSONAE NON GRATAE Le site abrite une bibliothèque et des archives du Service historique de la Défense

20 Minutes avec agence
— 
Des exceptions pourront être faites pour les journalistes, a précisé le ministère (illustration).
Des exceptions pourront être faites pour les journalistes, a précisé le ministère (illustration). — KocBar / Pixabay

EDIT du 9 août 2022 : Le Kremlin a dénoncé ce mardi les mesures « hostiles » visant ses ressortissants dans certains pays européens, comme un accès restreint pour les Russes au château de Vincennes en France, appelant à faire preuve de « bon sens ». Plus tôt, le cabinet du ministre des Armées a assuré que les Russes étaient toujours autorisés sur ses sites touristiques. L’épisode au château de Vincennes relève ainsi d’une « application sans discernement » de la règle édictée « en février pour toutes les installations militaires », a expliqué le cabinet.

Le ministère des Armées français a décidé d’interdire l’accès au château de Vincennes (Val-de-Marne) aux citoyens russes. Le site historique et touristique abrite en effet un centre du Service historique de la Défense (SHD). La bibliothèque et les archives de ce département sont habituellement consultables par le public sous conditions.

La directive interne fait suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a indiqué le ministère. Les autorités ont précisé avoir « restreint l’accès aux emprises militaires du ministère aux ressortissants russes ». Elles ont cependant expliqué que des exceptions seraient envisagées. Il est ainsi toujours possible de soumettre des « demandes relatives aux fonctions journalistiques ».

Deux visiteuses refoulées

Rendue publique ce lundi, la mesure a déjà été appliquée. Deux femmes russes ont été refoulées à l’entrée de l’édifice le 30 juillet dernier. Après avoir montré leur passeport aux agents de sécurité, elles n’ont pas pu entrer. Les gardiens leur ont confirmé que l’interdiction était due à leur nationalité.