Rouen : L’inflation complique l’accès aux logements dédiés aux étudiants

IMMOBILIER Peu de biens sont encore disponibles à la location

20 Minutes avec agence
Les négociations avec les propriétaires sont moins simples (illustration).
Les négociations avec les propriétaires sont moins simples (illustration). — Francois45140 / Pixabay

La situation est de plus en plus tendue pour les étudiants encore à la recherche d’un logement à louer à Rouen (Seine-Maritime) pour la rentrée 2022-2023. Les retardataires risquent d’avoir du mal à trouver le bien de leurs rêves puisque la grande majorité des habitations destinées aux étudiants de la ville ont déjà été louées, indique une professionnelle citée par France Bleu Normandie.

Pourtant, les futurs locataires n’ont pas tous eu la possibilité de signer des baux en juin ou juillet, comme le faisaient celles et ceux qui voulaient s’assurer d’avoir un logement. En cause, l’inflation, qui a fait baisser le pouvoir d’achat des familles et parfois augmenter le prix des loyers des appartements.

Ne pas payer de loyer pour rien

Le phénomène rend difficile pour beaucoup de payer les mois de loyer d’été d’un logement qui ne sera en fait occupé qu’à la rentrée universitaire. Autrefois possibles, les négociations sont désormais compliquées avec des propriétaires eux aussi touchés par l’inflation et qui ont face à eux une demande forte.