Policiers lynchés à Lyon : Des renforts envoyés à la Guillotière et Darmanin annonce « des opérations » multipliées

SECURITE Des CRS et des policiers supplémentaires sont venus renforcer leurs opérations à la Guillotière, après la violente agression qui a blessé trois policiers en civil ce mercredi

J. Le.
Devant la place Gabriel-Péri, à la Guillotière, les rondes policières se sont intensifiées.
Devant la place Gabriel-Péri, à la Guillotière, les rondes policières se sont intensifiées. — J.L. / 20 MINUTES

Après le passage à tabac de trois policiers en civil à la Guillotière, dans le 7e arrondissement de Lyon, ce mercredi soir, la sécurité est augmentée dans le quartier. A la demande du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, a annoncé que les opérations de police y seraient renforcées. « Aucune violence contre les forces de l’ordre ne saurait rester sans réponse forte et immédiate », a-t-il déclaré sur Twitter.

« Aucune zone de non droit ne sera tolérée », a confirmé Gérald Darmanin, lui aussi sur Twitter. « La police intervient tous les jours dans ce quartier où la majorité des habitants souhaitent vivre sans les voyous qui pourrissent la vie de tous. Nous multiplierons les opérations pour que force reste à la loi », a-t-il ajouté.


Des CRS, des membres de la BST et des policiers municipaux ont patrouillé dès ce jeudi à la Guillotière. Le voleur à la tire interpellé au début de l’agression est toujours recherché. Aucune interpellation n’avait été faite parmi les agresseurs qui ont causé entre 2 et 7 jours d’ITT chez les trois policiers agressés.