La Poste : Le timbre rouge prioritaire disparaîtra en janvier au profit de la « e-Lettre rouge »

COURRIER Cette décision intervient alors que les volumes de courriers s'effondrent depuis des années

M.d.F. avec AFP
— 
Le timbre rouge va disparaitre pour une formule numérique
Le timbre rouge va disparaitre pour une formule numérique — PHILIPPE HUGUEN / AFP

La Poste change son offre d’affranchissement et, dans cette refonte, certains ne sont plus les bienvenus. C’est le cas de l’emblématique timbre rouge de la « lettre prioritaire », qui permet d’affranchir un pli pour distribution théoriquement le lendemain (à J + 1), a annoncé l’entreprise de courrier ce jeudi.

A compter du 1er janvier 2023, il cédera sa place à une nouvelle formule hybride, baptisée e-Lettre rouge. Elle permettra d’envoyer un document, jusqu’à trois feuillets, avant 20 heures sur le site laposte.fr ou depuis un bureau de poste, sur un automate ou avec l’aide d’un conseiller. Le document sera imprimé à proximité du destinataire, mis sous enveloppe et distribué le lendemain. Ce service de « e-Lettre » coûtera 1,49 euro, contre 1,43 euro pour le timbre rouge actuel. Il s’agirait d’une première mondiale.

Moins rapide, mais plus écologique

« Les volumes de J + 1 ont été divisés par 14 depuis 2008 », avec actuellement 300 millions d’envois sur les 7 milliards de plis acheminés dans l’année par La Poste, justifie le patron de la branche Service-Courrier-Colis de La Poste, Philippe Dorge. Cela commence à coûter cher et à peser sur l’environnement puisque le groupe utilise des avions, camions et camionnettes de moins en moins remplis.

Les courriers acheminés avec un timbre vert seront distribués en trois jours au lieu de deux aujourd’hui. Leur prix restera inchangé, à 1,16 euro pour des envois jusqu’à 20 grammes. Ce timbre sera aussi proposé l’an prochain sous une forme numérique, avec un code alphanumérique de huit caractères, vendu en ligne au même prix, qu’il suffira de recopier sur l’enveloppe. « Les clients ont d’autres attentes aujourd’hui, constate Philippe Dorge. Il y a moins de besoins de rapidité. »

Lettre turquoise et hausse des tarifs

Pour les envois les plus importants exigeant une traçabilité, La Poste va proposer une « Lettre turquoise services plus » distribuée à J + 2, avec des notifications de suivi et une compensation forfaitaire en cas de retard important. Elle sera proposée à partir de 2,95 euros, en fonction du poids.

Quant aux envois à l’étranger, une « lettre internationale » jusqu’à 20 grammes coûtera 1,80 euro (+9 %). Les tarifs des colis postaux classiques envoyés en France (Colissimo) augmenteront parallèlement de 2,4 % au 1er janvier, mais le paquet de moins de 250 grammes restera au même prix de 4,95 euros. « L’impact de la nouvelle tarification de la lettre sur le budget des ménages sera faible voire nul, compte tenu de la baisse de la consommation de courrier », indique le groupe public.