Incendies en Gironde : Un faon, trois écureuils, les premiers animaux sauvages victimes des feux recueillis et soignés

BAMBI Un centre de soins a recueilli mardi des jeunes écureuils et un faon. Ces victimes sauvages des feux de Gironde ne présentent pas de trace de brûlure mais ils ont des problèmes respiratoires

H.M.
Un faon de chevreuil recueilli mardi 19 juillet par le centre de soins de la LPO.
Un faon de chevreuil recueilli mardi 19 juillet par le centre de soins de la LPO. — LPO Aquitaine

Ils ont fui l’avancée des flammes en Gironde. Le centre de soins de la Ligue de protection des oiseaux d’Aquitaine indique dans un post Facebook avoir recueilli mardi les premiers animaux sauvages « victimes des conséquences des feux ». Il s’agit de trois jeunes écureuils roux et d’un faon de chevreuil rapportés par des riverains des communes touchées. Les spécialistes précisent que ces rescapés ne souffrent pas de brûlures, mais ils se sont trouvés « rapidement désorientés, déshydratés et affaiblis (…) », et présentent des irritations des voies respiratoires ainsi qu’un « état général dégradé ».

Le centre de soins d’Audenge (joignable par SMS au 06.28.01.39.48) s’attend – « malheureusement » – à recueillir d’autres animaux sauvages.

Il existe aussi d’autres sites de soins à Mont-de-Marsan (Landes) et Tonneins (Lot-et-Garonne) en cas de découverte d’une bête en détresse. Mais attention, n’entreprenez pas de sauvetage vous mettant en danger ou gênant les opérations des pompiers tant que les incendies ne sont pas maîtrisés.