Harcèlement sexiste : Cette mannequin lit les messages haineux reçus au sujet du duvet sur son ventre

PILOSITE « C’est juste mon corps », a répondu à ses détracteurs la jeune femme de 27 ans qui a expliqué avoir longtemps souffert du regard sur sa pilosité

20 Minutes avec agence
Mara Lafontan avait indiqué à Passionata qu'elle avait une ligne de duvet sur le ventre. Photo d'illustration.
Mara Lafontan avait indiqué à Passionata qu'elle avait une ligne de duvet sur le ventre. Photo d'illustration. — Fermi / Pixabay

La mannequin Mara Lafontan a mis en ligne sur son compte TikTok ce jeudi une vidéo en trois parties dans laquelle elle revient sur les vives réactions qu’a suscitées une photo d’elle. Un duvet y est en effet visible sur son ventre. Le cliché pris pour une campagne de publicité de la marque de maillots de bain Passionata a valu à la Française des messages haineux et du harcèlement en ligne, a raconté l’intéressée sur le réseau social.

La jeune femme de 27 ans les a qualifiés de « commentaires méchants à propos de [ses] poils » et a choisi de les lire à haute voix. « Il n’y a rien de beau », « Même après une grossesse, mon ventre est plus joli », ou encore « Mais là ça fait vraiment dégueulasse », ont par exemple écrit des internautes sous la photo publiée sur Facebook. Un autre s’est demandé si la photo n’était pas retouchée « juste pour faire le buzz ».

« Il est possible d’avoir des poils à cet endroit. Ce n’est pas grave. […] C’est juste mon corps », a rétorqué le modèle. A toutes fins utiles, Mara Lafontan a expliqué dans sa vidéo qu’elle avait prévenu Passionata avant le shooting de la présence de ce duvet et de sa volonté de le garder. Elle a raconté avoir été moquée pour sa pilosité abondante lorsqu’elle était adolescente, s’être beaucoup épilée mais avoir désormais choisi de ne le faire que quand elle le souhaitait.

« Les corps dans toute leur diversité »

La mannequin s’est par ailleurs demandé pourquoi seule la pilosité féminine était jugée sale par certains. Passionata a de son côté apporté publiquement son soutien à son modèle ayant aussi travaillé avec Dior et Longchamp, indique Le Huffington Post. « Nous avons à cœur de célébrer les femmes telles qu’elles sont, de représenter tous les corps dans toute leur diversité. À travers nos campagnes nous honorons les choix de chacune, sans distinction », a ainsi commenté la marque sous la photo qui a fait tant parler.