Canicule en Bretagne : Plus de 1.700 hectares brûlés et des personnes évacuées en raison de l’incendie des Monts d’Arrée

INCENDIE Un violent incendie s'est déclaré lundi après-midi à Brasparts alors que le Finistère subissait des chaleurs supérieures à 39 degrés

Camille Allain
— 
Un important incendie s'est déclaré le 18 juillet 2022 à Brasparts, dans les Monts d'Arrée (Finistère). Des centaines d'hectares ont déjà été brûlés.
Un important incendie s'est déclaré le 18 juillet 2022 à Brasparts, dans les Monts d'Arrée (Finistère). Des centaines d'hectares ont déjà été brûlés. — Sapeurs pompiers/SDIS29
  • Un important incendie s'est déclaré lundi après-midi sur la commune de Brasparts, dans les Monts d'Arrée.
  • Ce mardi, plus de 1.700 hectares avaient déjà brûlé et 500 personnes avaient été évacuées.
  • Le Finistère a connu une journée bouillante lundi avec des températures dépassant les 39 degrés. Une première dans l'histoire du département breton.

EDIT du 19 juillet à 17 heures : D'après les pompiers du Finistère, 1.700 hectares ont brûlé depuis lundi après-midi. La température est largement redescendue dans le département. 

Depuis lundi, c’est le toit de la Bretagne qui brûle. L’un de ses poumons verts aussi. A Brasparts, dans les Monts d’Arrée, un violent incendie s'est déclaré lundi en début d'après-midi. Poussé par un vent chaud et des températures caniculaires flirtant avec les 40 degrés, le feu s’est rapidement propagé. Ce mardi matin, la préfecture du Finistère estimait que 1.400 hectares avaient déjà brûlé dans le vieux massif du Finistère. Un motif d'espoir : la baisse des températures observée et l'arrivée probable de la pluie ce mardi.

La progression inquiétante des flammes a poussé les autorités à évacuer plusieurs villages et hameaux. Ce mardi matin, 500 personnes avaient été évacuées notamment sur la commune de Botmeur. La plupart d'entre elles ont été accueillies à la salle des sports de Sizun et à Landivisiau.

Un important incendie s'est déclaré le 18 juillet 2022 à Brasparts, dans les Monts d'Arrée (Finistère). Des centaines d'hectares ont déjà été brûlés.
Un important incendie s'est déclaré le 18 juillet 2022 à Brasparts, dans les Monts d'Arrée (Finistère). Des centaines d'hectares ont déjà été brûlés. - Gendarmerie du Finistère

Sur place, plus de 250 pompiers et 50 véhicules de lutte contre les incendies sont mobilisés en permanence. Des renforts venus du Morbihan et des Côtes d’Armor ont été déployés, et un avion bombardier d’eau devait se rendre sur site. Les surfaces brûlées sont surtout constituées de landes et de tourbières, propices à une propagation par les airs mais aussi sous terre. «L'odeur de brûlé perçue actuellement sur place, ne doit pas entraîner d’inquiétude, elle est due aux conditions météo qui plaquent la fumée près du sol», précise la préfecture du Finistère.

On ignore pour l’heure les circonstances du départ du feu. Lundi, la Bretagne a connu une journée de fournaise où toute la région a été frappée par une vague de chaleur inédite. Partout, des températures supérieures à 39 degrés ont été enregistrées, jusqu’à 41,8 degrés dans la commune de Beruais, à l’ouest de Rennes. De nombreux départs de feu ont été traités par les pompiers dans toute la région.