Gard : Un village interdit de fumer dans une partie de la commune pour éviter les incendies

SECHERESSE Il est notamment interdit de s’allumer une cigarette au stade de football ou aux cours de tennis, et dans les véhicules

Jérôme Diesnis
— 
Un mégot de cigarette (illustration)
Un mégot de cigarette (illustration) — Adil Benayache/SIPA

L’été, le risque d'incendies est au plus haut, en Occitanie. Et parfois, c’est un simple mégot qui est à l’origine des sinistres. Dans le Gard, Langlade, une commune de 2.000 habitants a pris une décision radicale pour tenter de diminuer les risques : jusqu’au 31 juillet, il est strictement interdit de fumer dans une partie du village.

La cigarette est prohibée au stade de football, au stand de tir, au stand de tir à l’arc, dans les cours de tennis, et dans le secteur des Pondres et du Moulin. Les associations installées dans ces lieux devront, si elles le souhaitent, aménager un coin pour les fumeurs à un endroit « duquel aucun départ de feu ne pourra être possible », indique la commune, dans l'arrêté municipal qui a été publié le 17 juin dernier.

Par ailleurs, il est interdit de fumer dans les véhicules, sur l’ensemble du village. Toute infraction pourra être sanctionnée d’une amende de 15 euros, précise la commune.