Reims : Trois personnes soupçonnées de « financement du terrorisme » mises en examen

DJIHADISME Elles sont soupçonnées d’avoir apporté un soutien logistique et/ou financier à un djihadiste français présent dans la zone syro-irakienne

20 Minutes avec AFP
— 
Le Raid.
Le Raid. — Emmanuel DUNAND / AFP

Trois personnes ont été mises en examen vendredi pour « financement du terrorisme » et placées sous contrôle judiciaire par un juge d’instruction antiterroriste parisien, a indiqué une source judiciaire ce samedi. Selon une source proche du dossier, ces personnes sont soupçonnées d’avoir apporté un soutien logistique et/ou financier à un djihadiste français présent dans la zone syro-irakienne.

Dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte en mars, ces trois personnes avaient été interpellées mardi matin à Reims, par des policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et du Raid. Trois autres personnes, également interpellées, ont depuis été relâchées sans poursuite à ce stade. Le quotidien L’Union avait indiqué que les interpellations avaient été réalisées dans le quartier « Croix-Rouge ».