Lyon : Le Plane’R Fest, le festival metal « un peu plus champêtre » que le Hellfest

GROS SONS Le Plan’R Fest se déroulera vendredi et samedi à Colombier-Saugnieu (Rhône), près de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry. Créé en 2012, le plus grand festival de metal de la région veut continuer de se développer, tout en gardant sa taille humaine

Jennifer Lesieur
— 
"Crow surfing" au concert de Ludwig Von 88, pendant l'édition 2018 du Plane'R Fest.
"Crow surfing" au concert de Ludwig Von 88, pendant l'édition 2018 du Plane'R Fest. — LAURENT MOULIN
  • Avec le Sylak Open Air (Ain), le Plane’R Fest est le seul festival dédié au metal de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Créé en 2012 par la mairie de Colombier-Saugnieu (Rhône), dans le cadre de la Fête de la musique, l’événement a grandi avec les années grâce à la fidélité de ses fans et à l’heureuse collaboration de ses équipes.
  • L’organisateur de concerts Mediatone a programmé une édition 2022 épique avec Sepultura en tête d’affiche et plusieurs groupes internationaux et locaux. Le mot d’ordre : passer un bon moment, que l’on soit métalleux ou non.

Les métalleux rhônalpins de retour du Hellfest ne vont pas avoir le temps de soigner leur gorge éraillée. Le  Plane’R Fest les attend ce week-end : deux jours de festival dans les champs de Colombier-Saugnieu ( Rhône), tout près de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry, avec les géants brésiliens Sepultura en tête d’affiche. Les deux scènes accueilleront également Lordi, Lacuna Coil et plusieurs groupes français et régionaux bien implantés.

« On est assez fiers de cette affiche, même si ce n’est pas la même envergure que le Hellfest », se réjouit Eric Fillion, co-directeur de Mediatone (organisateur d’événements musicaux), et programmateur du festival. « C’est très important qu’on ait ce type de festival qui s’inscrive dans les territoires, et qui représente cette culture metal. Et c’est chouette qu’un conseil municipal se lance dans un festival de ce type, on a développé une très belle collaboration. »

Un large spectre de metal pour tous les goûts

Le Plane’R Fest a en effet été créé par la mairie de Colombier-Saugnieu, en 2012, qui continue de le financer. En confiant la programmation et la communication à Mediatone, le petit événement est devenu « un vrai festival metal en 2019, avec des groupes français et internationaux, et un beau succès public à la clé ». Puis le Covid-19 est arrivé. « Et on a vu une grande fidélité de la part des groupes comme du public, qui a conservé ses places pour revenir l’année suivante, puis celle d’après », remarque Eric Fillion, qui se réjouit d’accueillir ce week-end pour « cette édition du renouveau, des têtes d’affiche assez costaudes : Sepultura est une belle prise, qui crédibilise le festival, même auprès de ceux qui connaissent mal le metal. »

L’affiche propose d’ailleurs plusieurs styles de metal, pour rester « accessible à des gens qui viendraient accompagner des potes, et qu’ils passent tous un bon moment ». Plutôt que la branche extrême du genre, on découvrira des groupes plutôt second degré, comme « Dragonforce, un groupe culte dans la sphère du epic metal, qui fait des prestations incroyables, avec des références au gaming. Mais aussi les Nanowar of Steel, qui font des reprises de Manowar en mode reggae, ou Opium du Peuple avec ses reprises punk de variétés, énumère le programmateur. On verra aussi des choses un peu plus pointues, comme le groupe moldave Infected Rain, qui alterne des moments violents et des envolées lyriques, avec une chanteuse à la voix incroyable. »

Si l’équipe souhaite se développer, accueillir de 4.000 à 5.000 personnes chaque soir, le PlaneR Fest veut rester à taille humaine. « On n’a aucune volonté de devenir un Hellfest en région, pas du tout ! », assure Eric Fillion. « On veut faire un joli festival, avec de jolies têtes d’affiche, et offrir une super expérience festivalière, un peu plus champêtre. » Un camping est proposé dans un champ voisin pour prolonger l’ambiance festive. Passer un bon moment : c’est l’ambition majeure du Plane’R Fest, « tout en accueillant les groupes de manière techniquement parfaite », précise le programmateur.