Prix du carburant : TotalEnergies proposera une remise de 12 centimes d'euro par litre dans ses stations cet été

RISTOURNE Le groupe offrait 10 centimes par litre entre février et mai, un montant jugé insuffisant par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire

20 Minutes avec AFP
— 
TotalEnergies offrira 12 centimes par litre de remise à la pompe cet été
TotalEnergies offrira 12 centimes par litre de remise à la pompe cet été — SYSPEO/SIPA

Le groupe pétrolier TotalEnergies a annoncé mercredi rehausser sa remise sur le litre de carburant de 10 à 12 centimes d’euros pour les automobilistes faisant le plein dans ses stations-service sur autoroute cet été, confirmant une information du quotidien Le Parisien.

TotalEnergies avait initialement envisagé de reconduire la remise de 10 centimes par litre appliquée entre le 14 février et le 15 mai, mais la proposition a été jugée lundi insuffisante par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

« Je souhaite que TotalEnergies poursuive cet effort et, pourquoi pas, l’augmente », avait-il déclaré dans une interview sur RMC/BFMTV. Selon le ministre, « tout l’effort ne peut pas reposer uniquement sur l’État », au moment où l’exécutif finalise son projet de loi sur le pouvoir d’achat et un budget rectificatif qui prévoient plusieurs mesures – dont la prolongation en août de la remise carburant de 18 centimes instaurée au 1er avril.

120 stations-service concernées

Cette réduction du groupe devrait concerner environ 120 stations-service, selon le journal. Un nombre réduit comparé aux 1.150 stations rurales en bénéficiant entre février et mai, qui avait même été porté à 2.700 stations sur l’ensemble du territoire.

S’ajoutant à la remise gouvernementale, elle permettra selon TotalEnergies une économie de 30 centimes par litre pour les automobilistes faisant leur plein dans ses stations du réseau autoroute - soit une économie de 15 euros pour un plein de 50 litres.

Le géant de l’énergie souligne que sa nouvelle proposition représente une hausse de 20 % par rapport à la remise initiale, et précise par ailleurs envisager de l’étendre au-delà de l’été, en concertation avec le gouvernement. Elle devrait toucher environ 17 millions d’automobilistes circulant pendant les vacances d’été, précise-t-il.