Pourquoi la SNCF pourrait augmenter le prix des billets de train en 2023

INFLATION La SNCF est le premier consommateur industriel d’électricité en France et risque de voir sa facture d’énergie exploser très bientôt

20 Minutes avec agence
— 
La SNCF a fait de bien meilleurs chiffres qu'en 2020, année de tous les gouffres
La SNCF a fait de bien meilleurs chiffres qu'en 2020, année de tous les gouffres — Philippe LOPEZ / AFP

Les prix des billets de train vont-ils augmenter en raison de la flambée des tarifs de l'énergie ? La SNCF, premier consommateur industriel d’électricité en France, n’exclut pas cette possibilité dès 2023. « Pour nous, la facture d’énergie va augmenter d’un milliard d’euros. On sera peut-être obligés de le répercuter sur les billets », a ainsi déclaré ce mardi 28 juin Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, sur Public Sénat, assurant qu’aucune décision n’avait été prise pour le moment.

Un surcoût de plusieurs centaines de millions d’euros

Au mois d’avril dernier, Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, avait déjà évoqué la question. « On ne sait pas comment les cours vont évoluer. (…) Une chose est sûre, l’an prochain, le surcoût pour la SNCF peut se transformer en quelques centaines de millions d’euros », avait déclaré le responsable, selon des propos rapportés par BFMTV.

La SNCF achète son énergie « entre deux à trois ans à l’avance ». C’est pourquoi l’entreprise peut encore attendre avant d’augmenter ses prix. Mais, en 2023, Jean-Pierre Farandou affirme que la compagnie ferroviaire sera « moins bien couverte par ces achats anticipés ». La facture risque donc d’exploser et d’être répercutée sur le prix des billets de train​.