Marseille : « Pour les vacances, c'est foutu », la galère pour renouveler les passeports et cartes d'identité à l'approche de l'été

VOYAGE VOYAGE La ville de Marseille a ouvert un centre éphémère pour proposer plus de rendez-vous pour faire refaire ses papiers d’identité, dans un contexte de saturation du système

Mathilde Ceilles
— 
Un passeport français
Un passeport français — VALINCO/SIPA

Le mois de juillet approche tout doucement, et avec lui, les projets de vacances. Mais avant d’embarquer pour le premier avion, il faut parfois passer par la case papiers. Et à Marseille, comme ailleurs en France, renouveler sa carte d'identité​ relève ces derniers mois du parcours du combattant. « J’ai pris un rendez-vous en janvier pour un passeport, explique Sarah. Je n’avais aucune date avant mi-juin ! Et maintenant que tout est fait, je dois récupérer mon passeport au minimum dans douze semaines ! Mais on m’a dit de ne pas me fier au possible SMS que je pourrais recevoir avant me notifiant qu’il serait prêt. Mon plan, c’était de partir en août. Et bah, c’est mort ! »

« Un de mes oncles a pris rendez-vous fin avril pour le 7 juillet, s’étonne Ali. L’autre a rendez-vous uniquement fin septembre, autant dire que les vacances à l’étranger, c’est foutu pour lui ! » Dans la deuxième ville de France, selon l’adjointe au maire chargée de l’état civil Sophie Roques, le délai moyen d’attente pour obtenir un rendez-vous oscille entre trois et quatre mois. « On propose chaque semaine environ 300 rendez-vous, poursuit Sophie Roques. Et on estime que la demande est supérieure de 50 % actuellement. Au premier trimestre 2022, on a traité presque 50 % de dossier supplémentaire par rapport à l’année dernière à la même période. »

Un centre pour rattraper le retard

« J’ai dû aller en Ardèche pour pouvoir faire mes papiers, confie Juliette. Je pars cet été à Valence, en Espagne, et c’est vrai que je m’y suis pris un peu tard. Et c’était impossible d’avoir un rendez-vous à Marseille, ou même aux alentours. » Des délais rallongés dans tout le pays, en raison notamment de l’épidémie de Covid-19, et qui a conduit le gouvernement à annoncer une série de mesures. C’est dans ce cadre que la mairie de Marseille s’est organisée pour ouvrir depuis ce lundi un espace éphémère, afin de proposer des rendez-vous supplémentaires au 90 boulevard des Dames, dans le deuxième arrondissement, jusqu’à la fin du mois de juillet. « Avec ce centre, on va proposer 1.000 rendez-vous supplémentaires par semaine », promet Sophie Roques.

Et de regretter : « J’ai quand même un point de vigilance du côté de la préfecture. Les délais de fabrication des pièces d’identité restent très longs, jusqu’à dix semaines, et les mairies restent tributaires de cette organisation. C’est un phénomène particulièrement plus long qu’ailleurs. En plus, en Paca, 50 % des dossiers viennent de Marseille. Il faut peut-être mettre plus de moyens, et nous avons sollicité la préfecture en ce sens. » Contactée, la préfecture du Var indique que le temps d’instruction d’une demande est de l’ordre de sept semaines actuellement. « Les agents travaillent les samedis du mois de juillet pour faire baisser le stock », indique cette source, qui précise par ailleurs que le délai de fabrication du titre, habituellement d’une dizaine de jours, est désormais d’environ deux semaines.