Les 5 infos dans le rétro du week-end: Un gouvernement d'action en débat, une fusillade homophobe à Oslo, les sanctions du G7 et l'inscription de l'IVG dans la Constitution

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité du week-end

A.Le G. avec AFP
— 
Adrien Quattenens, le numéro 2 de La France insoumise.
Adrien Quattenens, le numéro 2 de La France insoumise. — Olivier CORET/SIPA

L’info ne vous branche plus et votre week-end fut consacré à la méditation ? Pas de panique, 20 Minutes vous livre chaque dimanche soir, un résumé de l’actualité du week-end.

1-Adrien Quatennens (LFI) dit non à une participation à un « gouvernement d’action »

Le numéro 2 de La France insoumise a affirmé qu’il n’y avait « pas d’arrangement possible » avec un gouvernement d’Emmanuel Macron, assurant qu’il n’y avait « pas de risque » d’un éclatement de la coalition de gauche sur la question. Le chef de l’État a chargé samedi sa Première ministre de sonder les groupes parlementaires afin de former un « gouvernement d’action » début juillet.

A France Inter, Franceinfo et Le Monde, le député du Nord a répondu que participer à un gouvernement de coalition « n’aurait aucun sens » et serait « illisible », car « on n’a pas entendu (Emmanuel Macron) bouger ni reculer d’un iota sur la réforme des retraites, ni sur la volonté d’imposer 15 à 20 heures de travail en contrepartie du RSA » notamment.

2-La Norvège célèbre l’amour arc-en-ciel au lendemain de la fusillade d’Oslo

La Norvège a célébré l’amour pour tous dimanche lors d’un hommage aux victimes de la fusillade qui s’est produite près d’un bar gay la veille dans le centre-ville  d’Oslo, un drame qui a choqué la nation en pleine célébration de la marche des Fiertés LGBT. Tandis que l’enquête se poursuit pour déterminer les mobiles exacts du suspect, décrit comme un islamiste à la santé mentale fragile, une cérémonie de deuil chargée d’émotions a été célébrée dans la cathédrale d’Oslo, au lendemain de l’attaque qui a fait deux morts et 21 blessés. Pour l’occasion, l’autel du vénérable édifice religieux avait été paré de fanions aux couleurs arc-en-ciel et de fleurs assorties.

3-Le sommet du G7 débute avec de nouvelles sanctions et un vaste programme d’investissement

Les dirigeants des pays du G7 ont donné le ton de leur sommet, réuni en Bavière et largement consacré à la guerre en Ukraine, en annonçant élargir les sanctions contre Moscou et en lançant un appel à l’unité. C’est le premier signal de soutien à l’Ukraine de cette réunion qui a débuté à la mi-journée, dans le cadre somptueux des Alpes bavaroises. « Ensemble,  le G7 va annoncer que nous allons interdire l’or russe, une source d’exportation majeure, ce qui privera la Russie de milliards de dollars », a tweeté le président américain Joe Biden. Sous l’impulsion des Etats-Unis également, le G7 a mis sur les rails un vaste programme d’investissements à destination des pays en développement. « Nous visons à mobiliser 600 milliards de dollars d’ici à 2027 pour des investissements mondiaux dans les infrastructures », a déclaré la Maison Blanche peu avant un discours de  Joe Biden.

4-Aux lendemains de la décision de la Cour suprême américaine, des personnalités réclament une inscription du droit à l’IVG dans la Constitution

Alors que la Cour suprême des États-Unis a autorisé les États américains à interdire cette pratique médicale, le groupe Renaissance (ex-LREM) a annoncé samedi le dépôt d’une proposition de loi visant à inscrire le droit à l’IVG dans le marbre de la Constitution française. « Malheureusement, rien n’est impossible et les droits des femmes sont toujours des droits qui sont fragiles et qui sont régulièrement remis en cause », a expliqué la cheffe de file des députés LREM,  Aurore Bergé, qui estime donc nécessaire de prendre dans l’hexagone « des dispositions pour qu’on ne puisse pas avoir demain des revirements qui pourraient exister ». « Les récentes élections législatives nous rappellent que les équilibres politiques sont ­fragiles, et que cette loi pourrait être un jour menacée », écrivent aussi dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche, 400 avocats dont Me Karen Noblinski, Julie Couturier, Vincent Nioré, et Rachel-Flore Pardo.

5-La folle finale du basket français ASVEL-AS Monaco

Même Tony Parker assure qu’il a « rarement vu un match comme ça, avec autant d’intensité ». Au vu des quatre premiers matchs globalement décevants de cette série Asvel-Monaco, avec une seule rencontre serrée (83-80 pour la Roca Team au game 3), on n’imaginait pas forcément les deux favoris de Betclic Elite capables de nous livrer un spectacle de si haut niveau samedi (84-82 après prolongation). Mais dans une Astroballe vite en fusion samedi, les deux formations se sont renvoyés coups pour coups. Pour en savoir plus sur cette finale, retrouvez l'article de Jérémy Laugier par ici.