Lutte contre la désinformation : « 20 Minutes » partenaire de la consultation citoyenne #MieuxSinformer

FACT-CHECKING Dans le cadre de notre partenariat avec le projet européen De Facto, « 20 Minutes » s’associe à la consultation citoyenne « Comment permettre à chacun de mieux s’informer », qui débute ce lundi

Charlotte Murat
— 
Du 27 juin au 30 septembre 2022, vous pouvez participer à la consultation citoyenne «Comment permettre à chacun de mieux s'informer».
Du 27 juin au 30 septembre 2022, vous pouvez participer à la consultation citoyenne «Comment permettre à chacun de mieux s'informer». — Canva/20 Minutes

Acquérir les bons réflexes pour vérifier l’information. Alors que 83 % des citoyens estiment avoir déjà été exposés à des informations déformant la réalité ou fausses*, la lutte contre la désinformation est aujourd’hui un enjeu essentiel. Engagé depuis 2017 via sa rubrique Fake off, 20 Minutes poursuit sa lutte contre la désinformation en s’associant à la consultation citoyenne #MieuxSinformer, lancée ce lundi 27 juin par la plateforme De Facto, dont nous sommes l’un des médias partenaires (voir encadré).

Pendant trois mois, vous pourrez voter pour des solutions proposées sur le site Make.org et aussi proposer les vôtres, afin de faire émerger des propositions de solutions concrètes pour l’accès à une information libre, plurielle et indépendante.



« L’idée n’est pas de guider la parole citoyenne, mais de la susciter, précise Serge Barbet, directeur délégué du Clemi, le centre pour l’éducation aux médias et à l’information. La désinformation fait partie de notre quotidien. S’il ne s’agit pas de dire aux citoyens ce qu’ils doivent penser, mais il faut leur inculquer une culture médiatique et numérique afin de leur permettre de faire leurs choix librement. Avec cette consultation, nous associons les populations à la réflexion sur ce sujet au niveau européen. »

Les résultats seront ainsi dévoilés à l’automne et remontés à l’Observatoire européen des médias digitaux (Edmo). En plus de 20 Minutes, d’autres médias sont associés à cette consultation citoyenne : L’Est Républicain, Le Républicain Lorrain, Le Bien Public, Vosges Matin, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Progrès, DNA, L’Alsace, Le Dauphiné Libéré et FranceInfo.

* Baromètre Kantar Public Onepoint pour La Croix, janvier 2021.

De Facto, un projet porté par Sciences po, l’AFP, le Clemi et XWiki

Cofinancé par la Commission européenne, et doté d’une « indépendance éditoriale totale », De Facto est porté par Sciences po, l’AFP, le Clemi (Centre pour l’éducation aux médias et à l’information de l’Education nationale) et l’entreprise informatique XWiki SAS. La plateforme regroupe, de manière gratuite, des articles de fact-checking issus de la rubrique Fake off de 20 Minutes, de l’AFP, de Libération, des Surligneurs et de Radio France, la présentation de travaux de recherche sur « les circuits de la désinformation, les effets de la transformation […] numérique sur les manières de s’informer et les enjeux de la régulation des plateformes numériques », ainsi que des outils pédagogiques à destination des enseignants comme du grand public.