Pays Basque : Près de Saint-Jean-de-Luz, le prix d’une maison passe de 470.000 euros à près de 2 millions, en un an seulement

SPECULATION Le samedi 25 juin, une association appelle à un rassemblement à Aïnhoa, village au sud de Saint-Jean-de-Luz, pour dénoncer la spéculation immobilière croissante

E.P.
— 
Saint-Jean-de-Luz (illustration).
Saint-Jean-de-Luz (illustration). — ZOCCOLAN/SIPA

A Aïnhoa, village situé au sud de Saint-Jean-de-Luz, dans le Pays-Basque, le prix des maisons s’emballe sérieusement. L’association Aïnhoa Beti prend comme exemple une maison de 350 m2 avec piscine achetée 470.000 euros en 2021, qui est en vente à près de deux millions d’euros, 1.940.000 euros exactement, aujourd’hui, sur le site de belles demeures. 


Manifestation le 25 juin

Si un prix de vente multiplié par plus de quatre en seulement une année est un record, l’association pointe une tendance de fond à la hausse des prix des logements, qui met en difficulté les habitants. Elle appelle tous ceux qui sont scandalisés par cette spéculation à se mobiliser samedi 25 juin à partir de 11 heures, à l’entrée du village d’Aïnhoa, l’un des plus beaux de France.

En novembre, une manifestation pour le droit au logement avait rassemblé entre 6.500 et 8.000 personnes dans les rues de Bayonne.