Pyrénées : Albert II de Monaco sur les traces de son aïeul, le « prince savant »

ROCHERS Le prince Albert II de Monaco est à Luchon ce mardi pour inaugurer une exposition sur Albert Ier, son trisaïeul, surnommé le « prince savant » et grand amoureux des Pyrénées

H.M.
— 
Le prince Albert II de Monaco
Le prince Albert II de Monaco — Dennis Van Tine/STAR MAX/IPx/AP/

Il a rendez-vous au casino. Mais celui de Luchon, dans la Haute-Garonne. Le prince Albert II de Monaco est attendu ce mardi dans les Pyrénées, pour dévoiler un pan méconnu de l’histoire de sa famille et rendre hommage au trisaïeul à qui il doit son prénom, Albert Ier, dont le Rocher commémore le centenaire de la mort. Esprit curieux, surnommé d’ailleurs « le prince savant », l’homme a laissé le souvenir de ses expéditions océanographiques. Mais il a aussi passé les dix dernières années de sa vie à explorer les Pyrénées, marchant, chassant, pêchant et militant pour la préservation du patrimoine naturel du massif. Albert Ier a même eu l’intuition de la création du Parc naturel des Pyrénées, qui ne se concrétisera que cinquante après sa mort.


C’est donc au casino de Luchon, la « Reine des Pyrénées » qu’une exposition retrace les pérégrinations, réflexions et découvertes du prince, à travers des écrits, des documents vidéo (déjà) et sonores, et des objets qui ont voyagé avec lui. Elle est à voir jusqu’au 15 septembre.