Pont de l’Ascension : Jusqu’à 934 km de bouchons enregistrés pour le retour du week-end

CIRCULATION Deux pics de bouchons ont été enregistrés dimanche au niveau national à 12h35 et 17h50

M.F avec AFP
— 
Barrière de péage de Vienne sur l'autoroute A7 (archive)
Barrière de péage de Vienne sur l'autoroute A7 (archive) — JEFF PACHOUD / AFP

Parents qui râlent, enfants qui crient et overdose de Nostalgie dimanche dans les voitures des Français coincés dans les bouchons. La journée était classée noir au niveau national à l’occasion des retours du Pont de l’Ascension. « Nous constatons une situation différente des retours de l’ascension des années précédentes, avec deux pics de bouchon de niveaux assez équivalents : l’un à 12h35 avec 877 km de bouchons, l’autre à 17h50 avec 934 km de bouchons », a indiqué Bison futé dans son dernier communiqué.

« Cette situation peut supposer que nombre d’usagers ont anticipé leurs retours ce qui a enclenché un pic de circulation plus important que prévu à mi-journée », a-t-il expliqué. Les principales difficultés se sont principalement concentrées dans le Sud notamment sur l'A7 où l’on comptait encore plus de 90 km de circulation en accordéon en fin de journée.

Quatre heures au lieu de 1h40 sur l’autoroute du Soleil

Au plus fort des perturbations, le temps de parcours entre Orange et le sud de Lyon avait été de quatre heures au lieu de 1h40 sur l’autoroute du Soleil, selon son exploitant Vinci Autoroutes. Parallèlement Sur l'A8, il n’avait fallu pas moins de 3h10 au lieu de 2h20 pour joindre Orange depuis Nice et 2h30 au lieu de 1h40 sur l'A9 depuis Narbonne.

D’autres ralentissements avaient été également enregistrés par Vinci sur l’ouest du pays en remontant jusqu’à la capitale. Ainsi sur l'A63, le temps de parcours était à la mi-journée de 02h50 au lieu de 02h00 de la frontière espagnole à Bordeaux, alors que les automobilistes avaient dû être plus patients en remontant l'A10 avec 03h30 au lieu de 02h10 entre la capitale girondine et Poitiers et 03h50 au lieu de 02h30 entre Poitiers et Saint-Arnoult-en-Yvelines, juste avant Paris.

En début de soirée, d’autres difficultés de circulation étaient notables sur les autoroutes A10, A11 (Ouest) et A61 « avec 60-65km de bouchons », ainsi que l’A9 et l’A89 « avec 45-50 km de bouchons », selon Bison futé.