Barbie : La toute première poupée transgenre, à l’effigie de l’actrice Laverne Cox

DIVERSITE Depuis ces dernières années, Mattel s’engage à commercialiser des poupées censées être plus représentatives de la société actuelle

avec agence
— 
La gamme de poupées fashionistas, où chaque Barbie a une spécificité physique.
La gamme de poupées fashionistas, où chaque Barbie a une spécificité physique. — Mattel

Un modèle transgenre, voilà la dernière nouveauté de Mattel. Exit les Ken et Barbie stéréotypés, la célèbre marque  américaine veut définitivement s’inscrire dans le « progrès » et la « diversité ». Elle vient d’officialiser la commercialisation de sa toute première poupée transgenre, rapporte Le Parisien d’après les informations de la BBC. Celle-ci représente l’ actrice et chanteuse transgenre américaine Laverne Cox.



Mattel veut redorer son image

« C’est incroyablement significatif pour moi d’avoir ma poupée Barbie pour tant de raisons. J’espère que les enfants de toutes les identités de genre pourront regarder cette Barbie et rêver », a-t-elle déclaré. Rendue célèbre pour son rôle dans la série Orange is the New Black, l’Américaine a évidemment participé à la création de la nouvelle poupée. Cette dernière portera une robe de bal en tulle rouge, une tenue qui peut être transformée selon les souhaits des enfants.

Mattel a fréquemment été pointé du doigt pour ses poupées blondes aux yeux bleus, fines, ne représentant pas la diversité de la société. La célèbre marque semble ainsi vouloir redorer son image. Le 13 mai dernier, elle avait déjà annoncé de nouvelles Barbie qui portent des prothèses auditives. Un Ken, atteint de la maladie du vitiligo, avait également été évoqué. En janvier 2020, Mattel lançait aussi la commercialisation de 176 nouveaux modèles parmi lesquels une poupée en fauteuil roulant, une avec une prothèse de jambe ou encore une Barbie sans cheveux.