Incivilités au volant : Les conducteurs franciliens sont les plus énervés de France

BAROMETRE D'après une récente étude, neuf automobilistes franciliens sur dix ont affirmé avoir déjà eu peur du comportement agressif d'un autre conducteur

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un automobiliste utilisant son téléphone en conduisant.
Illustration d'un automobiliste utilisant son téléphone en conduisant. — RAPHAEL BLOCH/SIPA

La Fondation Vinci Autoroutes a publié ce mardi son douzième « baromètre de la conduite responsable » basé sur les réponses de 2.400 Français. À travers plusieurs indicateurs, il a été constaté, cette année encore, que les automobilistes d’Ile-de-France seraient les plus prompts à se montrer incivils en voiture, rapporte BFM Business.

Selon cette étude, 39 % des conducteurs de la région Ile-de-France ont par exemple déjà collé délibérément le véhicule d’un conducteur qui les énervait, ce qui correspond à un chiffre supérieur de cinq points à la moyenne nationale. De même, 31 % des automobilistes franciliens ont affirmé descendre « de leur véhicule pour s’expliquer avec un autre conducteur ». Une pratique seulement admise par 20 % des conducteurs au niveau national.



L’Ile-de-France : un cocktail explosif ?

Au total, 90 % des automobilistes d’Ile-de-France ont expliqué déjà avoir eu peur du comportement agressif d’un autre conducteur. « La conduite n’est pas facile à Paris et vous ajoutez à ça le caractère du Parisien, hyper speed, hyper pressé, hyper impatient, le mélange est plus explosif qu’ailleurs je pense » a justifié Caroline Rochet, l’autrice de Comment (ne pas) devenir Parisien, à nos confrères.

L’Ile-de-France n’est néanmoins pas la seule région où les incivilités au volant semblent fréquentes. 71 % des conducteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes ont ainsi affirmé avoir déjà insulté quelqu’un en voiture (alors que la moyenne nationale est à 65 %), et 61 % des automobilistes d’Occitanie ont admis utiliser de façon intempestive leur klaxon (contre 65 % de moyenne nationale).