Ascension 2022 : Pourquoi fait-on le pont ce vendredi ?

FETE Le jeudi de l’Ascension, une fête chrétienne désormais jour férié est prolongé d'un pont le vendredi, notamment dans l'Education nationale

20 Minutes avec agence
— 
Les écoles resteront fermées ce vendredi 27 mai. (Illustration)
Les écoles resteront fermées ce vendredi 27 mai. (Illustration) — G. VARELA \20 MINUTES

Le ministère de l’Éducation nationale l’a précisé sur son site Internet : « Les classes vaqueront le vendredi 27 mai 2022 et le samedi 28 mai 2022. » De la maternelle au lycée, tous les élèves français bénéficieront donc d’un long week-end de quatre jours. Mais pourquoi fait-on le pont après le jeudi de l'Ascension, jour férié ?

Quelle est l’origine de l’Ascension ?

L’Ascension est une fête chrétienne. Elle marque le dernier jour de la présence visible de Jésus après sa résurrection et avant son élévation au ciel. Autrement dit, cette fête symbolise la présence du Christ non plus sur Terre mais dans la foi des Chrétiens et les textes sacrés.

Pour rappel, l’Ascension est célébrée chaque année entre le 30 avril et le 3 juin pour les catholiques et les protestants, soit quarante jours après Pâques. Cette année, elle est célébrée le 26 mai. En 2023, elle aura lieu le 18 mai.

Pourquoi l’Ascension est un jour férié ?

En France, l’Ascension est devenue un jour chômé lors de l’Ancien Régime. À l’époque, la France était un pays majoritairement rural où les campagnes vivaient au rythme des fêtes chrétiennes. A la veille de la Révolution Française, on comptait une vingtaine de jours chômés religieux.

Pendant la Révolution française, des célébrations laïques avaient remplacé les fêtes chrétiennes que sont Noël, l’Ascension du Christ, l’Assomption de Marie et la Toussaint. Ces dernières ont été rétablies dans le calendrier par Napoléon Bonaparte en 1801, sous le Concordat signé avec le pape Pie VII.

Qui fait le pont de l’Ascension ?

Voilà pour le jeudi de l’Ascension. Mais qu’en est-il du vendredi et du fameux pont ? Dans les établissements scolaires de France, ce pont du vendredi a été institué en 2015 par la ministre de l’Éducation de l’époque, Najat Vallaud-Belkacem, le pont de l’Ascension concerne tous les élèves de la maternelle au lycée, ainsi que les enseignants. Avant cette date, ce pont était décidé directement par les rectorats en fonction des zones scolaires ou de façon plus informelle par les familles, comme le précise Sud Ouest.

À l’époque, cette décision du gouvernement avait pour but de lutter contre l’absentéisme en classe, jugé trop important chaque vendredi suivant le jeudi de l’Ascension. En 2018, une exception à la règle avait cependant été décidée. En effet, le jeudi de l’Ascension tombait deux jours après le 8 mai, qui célèbre la capitulation allemande de 1945. Cette année-là, les élèves étaient allés en classe le vendredi pour éviter d’avoir une semaine trop peu chargée.