Tarn : Un chasseur devant le tribunal pour les mauvais traitements infligés à ses huit chiens

CRUAUTE Un chasseur est convoqué ce lundi devant le tribunal de Castres, dans le Tarn. Ses chiens vivaient, et mourraient, sans nourriture, dans un enclos nauséabond

H.M.
— 
Un beagle dans un enclos. Illustration.
Un beagle dans un enclos. Illustration. — Buffy1982 - Canva

Les chiens ont été retrouvés amaigris dans deux enclos électrifiés, sans eau, au milieu des excréments, parfois de la charogne pour l’un d’entre eux. Un chasseur de la commune d’Aiguefonde, dans le Tarn, a rendez-vous ce lundi devant le tribunal de police de Castres pour répondre des « privations de soins » dont ses huit animaux ont été victimes.

La plainte a été déposée par l'association Stéphane Lamart « Pour la défense des droits des animaux » dont une enquêtrice est à l’origine du premier signalement de ce cas de maltraitance animale en décembre 2020.

Des riverains ont également alerté la gendarmerie, notamment quand en février 2021, les chiens ont commencé à dévorer le cadavre d’un congénère. Lors de la dernière intervention, en avril 2021, il ne restait que cinq chiens. Ils souffraient « de conjonctivites purulentes, d’otites et d’infections cutanées », dénonce l’association, partie civile au procès.