Gers : Il engloutit 930 grammes en cinq minutes et devient le champion du monde des mangeurs de magret de canard

INSOLITE Alors que la grippe aviaire fait rage dans les élevages du sud-ouest, le comité des fêtes de Saramon a maintenu son concours de mangeurs de magret de canard

20 Minutes avec AFP
— 
Bernard Lasbats a remporté le titre de champion du monde des mangeurs de magret de canard.
Bernard Lasbats a remporté le titre de champion du monde des mangeurs de magret de canard. — Valentine Chapuis / AFP

Quand on est Gersois, on doit avoir un sens inné pour savoir dévorer du magret sans arriver à satiété. Un avantage que Bernard Lasbats a mis à profit mardi lors du « championnat du monde des mangeurs de magret » organisé à Saramon, au sud-est d’Auch. « De la préparation, chez moi il n’y en a pas ! C’est du naturel, j’arrive là en touriste, et on joue le match », a indiqué le sexagénaire, après avoir remporté son onzième titre.

Il a ainsi englouti 930 grammes de canard en cinq minutes, devançant douze autres concurrents présents lors de l’édition 2022 de ce concours créé en 1982. « Après deux ans de Covid-19, il faut faire redémarrer toutes ces festivités », s’est réjoui le vainqueur qui avait été à jeun de championnat durant deux ans en raison de la crise sanitaire.

La grippe aviaire

Pour corser la difficulté, chacun des participants doit tenter d’avaler un kilo de magret grillé en cinq minutes muni de couverts en plastique. Mais ce qui complique la tâche des organisateurs, et leur capacité à se procurer 800 kg de magrets pour les deux jours que dure la foire de la Saint-Victor, c’est la grippe aviaire.

« On a cherché à plusieurs endroits, on a eu des contrats et les personnes ont été touchées par la grippe aviaire, on en est même arrivé à se dire qu’on n’allait pas maintenir cette journée », indique Marjorie Loraschi présidente du comité des fêtes de Saramon​.