Toulouse : A la Chouette Coop, « un supermarché intelligent et moins cher », les clients tiennent la caisse

OISEAU RARE A Toulouse, la Chouette Coop a fait son nid. Ce supermarché qui appartient entièrement à ses clients fête ses deux ans. Reportage

Marie-Dominique Lacour
— 
Auréline et Jocelyne, deux adhérentes de la Chouette Coop, mettent les produits frais en rayon.
Auréline et Jocelyne, deux adhérentes de la Chouette Coop, mettent les produits frais en rayon. — Marie-Dominique Lacour
  • La Chouette Coop est le premier supermarché coopératif et participatif de Toulouse, les tarifs y sont 10 à 15 % plus bas que ceux de la distribution classique.
  • Les 1.009 clients sont aussi propriétaires du magasin et donnent bénévolement trois heures de leur temps chaque mois pour passer les commandes, mettre en rayon ou tenir la caisse.
  • A l’occasion de ses deux ans, la Chouette Coop organise une grande fête et une journée portes ouvertes le samedi 21 mai à Marengo.

Somaya, tout sourire, se réjouit de faire vivre « un supermarché qui a du sens, local, intelligent et moins cher ! » Un vendredi par mois, elle « fait sa piaf », Participation Indispensable Au Fonctionnement de ce magasin pas comme les autres. La Chouette Coop regroupe de drôles d’oiseaux, convaincus que le changement des modes de consommation est l’affaire de tous. Elle a fait son nid il y a deux ans au pied de la Médiathèque de Toulouse et propose tous les rayons d’une enseigne de distribution classique : produits frais, conserves, boissons, cosmétiques… mais s’en distingue par un modèle totalement coopératif basé sur la participation de ses 1.009 membres, à la fois clients, employés et propriétaires.

Le seul prérequis est d’avoir plus de seize ans. Pour accéder aux rayons et devenir contributeur, le futur « Chouettos » acquiert entre une et dix parts sociales en fonction de ses revenus – la part coûte dix euros – et s’engage à donner un peu de son temps, au minimum trois heures par mois. « Chacun peut se faire rembourser ses parts quand il le souhaite », précise Chrystel Gérard, pionnière du projet.

Local, solidaire et éthique

Pas de hiérarchie chez les contributeurs, même si ce matin c’est André, « grand hibou », qui supervise les livraisons et s’amuse de son titre : « c’est juste une attribution ponctuelle. Je coordonne l’équipe du jour pour la caisse, la mise en rayon, le tri des dates limites de consommation… » Les 2.455 références font la part belle aux produits éthiques comme le rayon vrac, à 99 % bio. Mais le magasin se veut aussi social et solidaire, avec des tarifs économiques : « nous appliquons une marge fixe de 25 % sur tous les articles, ce qui nous permet d’être en moyenne 10 à 15 % moins cher qu’un supermarché conventionnel », explique Gilles, assigné aux commandes.

Ce fidèle contributeur aimerait éveiller les consciences. « Beaucoup pensent que s’éloigner de la grande distribution est compliqué et coûteux, regrette-t-il. C’est rarement vrai ! La manière dont on fait ses courses a un résultat direct sur la santé et le porte-monnaie, en plus d’impacter l’environnement. » L’association des Amis de la Chouette Coop, qui chapeaute la coopérative, fait vivre cet engagement au travers d’événements ludiques à portée éducative, comme le 25 juin au cinéma Utopia de Borderouge : le magasin organisera un goûter pour enfants pendant la diffusion du film Patate !, pour amener les plus jeunes à l’écologie tout en passant un chouette moment.

Anniversaire

La grande fête d’anniversaire des deux ans du magasin se tiendra samedi 21 mai, place de la Légion d’Honneur (Marengo). Au programme : ateliers de musique, repas de quartier, stands de produits locaux... et l’occasion de découvrir le supermarché qui fera portes ouvertes tout au long de la journée, de 9 h à 20 h.