SNCF : Pour pallier le manque de toilettes, les conductrices vont recevoir… des culottes menstruelles

DROITS DES FEMMES La SNCF assure qu’il s’agit d’une solution provisoire

20 Minutes avec agence
— 
Un logo SNCF (Illustration).
Un logo SNCF (Illustration). — Robin Letellier/SIPA

« Culotte menstruelle phase test ». Un e-mail contenant une étrange initiative a été envoyé mi-avril aux conductrices de train de la SNCF. Le message leur proposait de porter des culottes menstruelles pour pallier le manque de toilettes dans les trains.

Le service en charge de l’égalité femmes-hommes a trouvé cette (brillante) solution avoir auditionné des cheminotes, qui ont confié leur détresse durant des services pouvant durer sept ou huit heures sans toilettes, rapporte Le Parisien. Le mail indique que « dans le cadre des entretiens sur le sujet de l’accès aux sanitaires », une expérimentation sur le port d’une culotte menstruelle allait être lancée.



Appel à volontaires pour un test de six mois

Quatre femmes qui se sont portées volontaires vont ainsi recevoir trois culottes menstruelles à tester pendant le travail sur une période de six mois. L’e-mail n’aurait initialement été envoyé qu’à quelques personnes mais a finalement été consulté par les 394 conductrices de train de la SNCF. Les réactions ont été tranchées et tranchantes.

« Ça ne passe pas ! », s’indigne une cheminote de la CGT. « On se bat depuis vingt ans pour des conditions de travail décentes, notamment l’accès à des toilettes réservées […] et la boîte nous colle ce genre de réponse : mets ta culotte et tu la gardes huit heures ! » En consultant l’e-mail, certaines auraient même cru qu’il s’agissait d’une blague de la direction.