Alsace : « Donner du courage à celles qui n'ont pas confiance en elles »... Miss Ronde Univers veut inspirer les personnes qui souffriraient de leur poids

CONCOURS Séverine de Close vient d'être élue Miss Ronde Univers 2022. L'Alsacienne compte mettre ce titre honorique à profit pour faire sauter quelques complexes...

Thibault Gagnepain
— 
Séverine de Close s'est beaucoup amusée à envoyer des photos pour le concours de Miss Ronde Univers. Comme celle-ci !
Séverine de Close s'est beaucoup amusée à envoyer des photos pour le concours de Miss Ronde Univers. Comme celle-ci ! — Des instants de bonheur
  • La nouvelle Miss Ronde Univers est encore alsacienne ! Après Audry Kessouri en 2018, Debby Gallien-Badii en 2019, c'est Sévrine de Close qui vient d'être élue.
  • Cette mère de deux filles, âgée de 43 ans, s'est inscrite dans les concours depuis l'an dernier.  « Mon entourage me dit que je suis beaucoup plus à l’aise avec mon corps depuis que je me suis lancée là-dedans. Ca a été une façon d’assumer ce que je suis », explique-t-elle.
  • Avec son titre, elle espère faire passer des messages. « Je veux donner du courage à celles qui n’ont pas confiance en elles et se mettent des interdits. Comme ne pas aller à la piscine par peur du regard des autres. Mais non, il faut montrer à ces gens-là qu’on a le droit de vivre aussi ! »

Et à la fin, c’est l’Alsace qui gagne ! Après 2018 et 2019, le titre de Miss Ronde Univers est encore revenu à une représentante de la région. La semaine dernière, Séverine de Close a remporté ce concours honorifique organisé pour la 26e fois par la fondation canadienne « Belles rondeurs ».

La fin d’un long processus pour cette habitante de Haguenau (Bas-Rhin), 43 ans. « Pendant plusieurs semaines, j’ai dû envoyer de nombreuses photos. Il y avait quatre thèmes imposés et plus vous donniez de clichés, jamais vulgaires hein, mieux c’était », relate-t-elle sans se plaindre. Bien au contraire : la candidate s’est beaucoup amusée à poser un peu partout. « En pin-up ou allongée dans une cascade en body avec une couronne de fleurs. C’était très sympa de travailler avec des photographes, maquilleurs, marques de vêtements… Le tout dans un échange de bons procédés. »

Séverine de Close avec sa couronne de Miss Ronde Univers.
Séverine de Close avec sa couronne de Miss Ronde Univers. - emp_photographie

Qui a donc porté ses fruits. Voilà l’habituelle auteur-compositeur-interprète de chansons pop nouvelle reine de beauté. Un deuxième titre après celui d’égérie Glam-Plus France en 2021. « Pourquoi je m’étais lancée dans les concours ? La vie est faite d’objectifs et de défis », répond Séverine de Close, qui souhaite aussi transmettre des messages grâce à ses couronnes.

« Mon entourage me dit que je suis beaucoup plus à l’aise avec mon corps depuis que je me suis lancée là-dedans. Ça a été une façon d’assumer ce que je suis », développe-t-elle. « J’aimerais donc que ça serve à d’autres. Je veux donner du courage à celles qui n’ont pas confiance en elles et se mettent des interdits. Comme ne pas aller à la piscine par peur du regard des autres. Mais non, il faut montrer à ces gens-là qu’on a le droit de vivre aussi ! »

« Non, je ne passe pas ma journée à m’empiffrer ! »

Dans son quotidien, la nouvelle Miss Ronde Univers assure parfois souffrir d’une discrimination liée à son poids. De manière directe. « Quand certains disent tout haut qu’on est grosse parce qu’on mange trop. Mais non, je ne passe pas ma journée à m’empiffrer ! Mon corps est juste programmé pour être comme ça. » Ou de manière bien plus indirecte. « Chez mon ophtalmo par exemple, je ne peux pas m’asseoir sur ses chaises à cause des montants sur le côté… L’autre jour, j’ai aussi essayé une voiture avec des sièges normaux et ça n’allait pas. Les fabricants pourraient y penser », déplore encore cette mère de deux enfants, désormais débarrassée de tout complexe. « Je ne cherche plus à mettre un gilet sur mes bourrelets ».

Audrey Kessouri non plus. « Ce titre m’a permis de prendre confiance en moi, de me rendre compte qu’être une femme heureuse et épanouie était bien plus important qu’une taille de pantalon », explique la Miss ronde Univers 2018, qui s’est engagée pour l’Unicef Alsace et tient une page Instagram (@audrey_lifesmile) très suivie (31,4 k abonnés). Son titre lui avait alors ouvert de « belles opportunités ».

Séverine de Close espère transmettre des messages avec son élection. Comme celui de décomplexer les personnes qui souffriraient à cause de leur poids.
Séverine de Close espère transmettre des messages avec son élection. Comme celui de décomplexer les personnes qui souffriraient à cause de leur poids. - Des instants de bonheur

Séverine de Close n’en est pas encore-là mais des défilés sont déjà programmés, comme des concerts en Alsace. Mais elle ne court pas après. C’est un autre aspect qui la motive « En descendant de scène une fois, un monsieur est venu me voir et m’a dit "grâce à vous, ma fille sort de nouveau de sa chambre". Ça m’a vraiment touchée. »