20 Minutes : Actualités et infos en direct
TRANSPORTLa compagnie P&O reprend les traversées transmanche cette semaine

Transmanche : La compagnie P&O reprend les traversées cette semaine

TRANSPORTLe trafic entre Calais et Douvers de cette compagnie avait été suspendu, mi-mars, après l'annonce du licenciement de 800 employés
Un ferry de la compagnie P&O (illustration).
Un ferry de la compagnie P&O (illustration). - M.Libert / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

La compagnie britannique de ferries P&O, filiale du groupe émirati DB World, prévoit de reprendre le trafic entre Douvres et Calais cette semaine, après une longue interruption à la suite du scandale provoqué par le licenciement massif de marins.

D’après une source de l’entreprise, jointe par l’AFP mardi, le groupe de transport maritime prévoit de reprendre les liaisons de fret, peut-être dès mercredi, et les liaisons pour voyageurs la semaine prochaine. Le trafic restera toutefois inférieur à la normale avec un seul navire, car trois autres sont encore immobilisés par les autorités britanniques pour des raisons de sûreté, d’après cette source.

Licenciés en visioconférence

P & O Ferries avait suspendu son trafic entre Calais et Douvres depuis l’annonce, le 17 mars, du licenciement brusque (dont plusieurs centaines par visioconférence), sans préavis au mépris de la loi, de 800 employés sur ses bateaux, remplacés par des contractuels aux conditions bien moins avantageuses.

Le navire Spirit Of Britain a été immobilisé par les autorités maritimes britanniques le 12 avril après la découverte d’infractions aux règles de sécurité, mais cette astreinte a été levée vendredi.

Le directeur général de l’entreprise, Peter Hebblethwaite, a dit aux parlementaires britanniques le mois dernier, que la paie moyenne des nouveaux employés externalisés serait de 5,50 livres par heure en moyenne, alors que le salaire minimum au Royaume-Uni est de 9,50 livres par heure. Il affirme toutefois que la réglementation maritime internationale, dont dépendent selon lui les employés des navires de P & O sur les lignes internationales, le permet.

Le gouvernement a dit engager des poursuites contre P & O, l’accusant d’avoir violé la loi avec ses licenciements secs, qui ont suscité beaucoup d’émotion au Royaume-Uni. Le secrétaire aux Transports Grant Shapps a aussi affirmé vouloir travailler avec d’autres pays européens, notamment la France, à la mise en place d’un salaire minimal sur les trajets maritimes internationaux en Europe.

Sujets liés