Morbihan : Un débris de missile recherché en mer après un essai militaire

ARMEE Des recherches sont actuellement menées au large du Morbihan pour tenter de repêcher le missile

J.G. avec AFP
Illustration d'un avion Rafale
Illustration d'un avion Rafale — Mickaël Bosredon/20 Minutes

Il est tombé dans la mer au large du Morbihan à la suite d’un essai militaire. Un débris de missile cylindrique est actuellement recherché par les autorités, indique un communiqué du service de communication du ministère des Armées. « A la suite d’un essai de munition sans charge militaire, le ministère des Armées a lancé, comme pour tout tir, une opération de repêchage des débris. Tous les débris ont été récupérés au fond de l’eau à l’exception d’un cylindre contenant un dispositif pyrotechnique de pressurisation. Ce morceau est très probablement au fond de l’eau », indique la Direction générale de l’armement (DGA).

« Le dispositif pyrotechnique est enfermé dans le cylindre et ne représente pas de danger dès lors que personne ne tente d’ouvrir le cylindre », précise-t-elle. Interrompue pour des raisons météorologiques, la campagne de repêchage a repris mercredi et les usagers de la mer ont été avertis « dans le cas peu probable où ce cylindre flotterait ».

Susceptible d’être « à la dérive entre la pointe de Penmarc’h et Belle-Ile »

Dans un courriel adressé en début de semaine aux mairies de la zone concernée, les services de la préfecture maritime de l'Atlantique indiquent que « le cylindre métallique contenant une charge pyrotechnique » mesure « 2 mètres de longueur par 40 centimètres de diamètre » et qu’il « est susceptible d’être à la dérive depuis quelques jours dans un secteur compris entre la pointe de Penmarc’h et Belle-Ile ».

« Compte tenu du danger particulier représenté par cet engin, je vous remercie de bien vouloir en informer les communes comprises entre la pointe de Penmarc’h et la limite avec la Loire-Atlantique » ainsi que les comités des pêches du Finistère et du Morbihan, ajoute le courriel.