Lyon : « Pratiques », « ridicules » ou « gênants »? Les urinoirs publics au centre de toutes les moqueries

CRITIQUES Depuis une semaine, les urinoirs publics installés de façon expérimentale dans la ville de Lyon suscitent toutes les interrogations et les moqueries

Caroline Girardon avec Lancelot Mésonier
— 
Les urinoirs installés place Louis Pradel à Lyon suscitent de vives critiques.
Les urinoirs installés place Louis Pradel à Lyon suscitent de vives critiques. — Lancelot Mésonier
  • Pour combler le déficit de sanitaires publics, la ville de Lyon et la métropole ont déployé des urinoirs de façon expérimentale.
  • Seulement, le dispositif est loin de faire l’unanimité entre l’absence d’intimité, le manque d’esthétisme ou le choix des emplacements.
  • Si certains habitants soulignent le côté pratique, d’autres préfèrent en rire.

Un « urinoirgate » en perspective ? Depuis une semaine, les nouveaux urinoirs publics installés dans la ville de Lyon sont devenus la risée du Web. Une « nouvelle idée farfelue des écologistes », s’interrogent des internautes ? « Il y a un vrai déficit de sanitaires publics dans tous les coins de la ville », se défend d’emblée la métropole de Lyon pour justifier cette décision. Seulement l’esthétique du dispositif ainsi que l’absence de portes et d’intimité dans les urinoirs masculins ont suscité moqueries et quolibets à la chaîne. Leur emplacement sur des sites parfois classés au patrimoine mondial de l’Unesco comme la place Louis-Pradel ont levé des interrogations. A commencer par celles des élus de l’opposition qui ont tiré à boulet rouge sur la majorité.

« En matière d’intégration urbaine, on est au top », raille Christophe Geourjon, conseiller métropolitain. « Quand je me souviens que je n’ai pas pu installer un marché bio une fois par semaine », abonde Fouzyia Bouzerda, ancienne adjointe à la ville de Lyon.

Une « bonne chose pour les femmes »

Mais pour la métropole de Lyon, la polémique n’a pas lieu d’être. « Ce sont des structures amovibles qui ne sont reliées à rien. Il n’y a donc pas besoin d’une autorisation [de l’architecte des bâtiments de France] », répond la collectivité, précisant que l’expérience sera menée jusqu’en septembre. Le mot d’ordre : que ces urinoirs tant moqués soient visibles pour être utilisés. En attendant, les habitants se montrent partagés.

« Je trouve que c’est une bonne chose pour nous les femmes, indique Laamia, âgée de 32 ans. Quand on a une envie d’uriner, soit on doit rentrer chez nous, soit on doit aller dans un bar ou un restaurant. C’est une solution supplémentaire à condition de garantir un niveau de propreté correct, sinon cela ne sert à rien. » Marie, 28 ans, se dit « mitigée ». Elle reconnaît que la ville « manquait d’endroits pour que les femmes puissent aller aux toilettes ». « Mais ces urinoirs sont vraiment en plein milieu de la place ou des berges donc c’est gênant d’y aller devant tout le monde », souligne-t-elle.

« Je voudrais bien voir le maire venir les inaugurer »

« Cela pourrait être une bonne idée si ces choses protégeaient la pudeur, malheureusement les urinoirs masculins vont offrir un bien triste spectacle aux passants du monde entier et devant l’opéra », s’esclaffe un étudiant. Alain, 54 ans, a un avis beaucoup plus tranché : « Je trouve cela ridicule, je n’arrive pas à comprendre. » Quant à Matthias, 21 ans, il préfère en rire. « Pour les filles, il y a des portes et heureusement du coup. Mais pour les hommes, on doit uriner devant tout le monde ?, demande-t-il. Je n’ai pas envie de pisser à la vue de tous ! »

« Qui va aller les utiliser là devant tout le monde ? D’autant plus que pour les garçons, il n’y a pas de portes », abonde Alain. Et d’ajouter ironiquement : « Je voudrais bien voir le maire venir les inaugurer, ça serait sympa, non ? ».

« A la rentrée, nous tirerons les enseignements de tout cela et nous verrons ce qui mérite d’être étendu ou ajusté », indique-t-on à la métropole ajoutant que les urinoirs pour hommes vont être prochainement « tournés » de sorte à préserver davantage l’intimité des utilisateurs. « Le système a été conçu pour que cela soit simple d’utilisation. Cela peut être choquant aux premiers abords mais ces sanitaires feront rapidement partie du paysage. » Comprenez que vous finirez par vous habituer.