Marseille : Des militants écologistes font une blague sur la gratuité des transports, la métropole porte plainte

POISSON D'AVRIL Des associations écologistes ont diffusé sur les réseaux sociaux le 1er avril pour faire croire, en guise de poisson d’avril, que les transports en commun à Marseille allaient être gratuits

M.Cei.
Illustration du métro de Marseille
Illustration du métro de Marseille — Gérard Julien /AFP

Ce qui était un poisson d’avril deviendrait presque une affaire d’Etat. Ce vendredi, la métropole d’Aix-Marseille a annoncé dans un communiqué de presse porter plainte, après la blague lancée sur les réseaux sociaux par des associations écologistes​. Ces derniers ont tenté de faire croire, le 1er avril, que les transports en commun deviendraient gratuits dans la deuxième ville de France.


Un document qui, selon la métropole, « tombe sous le coup de la loi contre la manipulation de l’information de décembre 2018, et qui manifeste une volonté de déstabilisation politique flagrante dans un contexte de campagne électorale à une semaine du premier tour de l’élection présidentielle ».