Lyon : L’Etat dissout le groupe lyonnais d’ultragauche Gale

SANCTION Le Groupe Antifasciste Lyon et Environnement (Gale) a été dissous ce mercredi, en Conseil des ministres

J. Le. avec AFP
— 
Une manifestation antifasciste. (Illustration)
Une manifestation antifasciste. (Illustration) — ROMANE VERCHERE/SIPA

Le mouvement d’ultragauche Groupe antifasciste Lyon et environnement (Gale) a été dissous mercredi en Conseil des ministres, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

En rendant compte des travaux du Conseil des ministres, M. Attal a fait valoir que le Gale était « connu pour ses actions violentes, ses appels à la haine et son incitation virulente et incessante à s’en prendre à nos forces de l’ordre ».

« Que les choses soient dites une nouvelle fois : nous ferons respecter l’ordre républicain jusqu’au bout et face à tous ceux qui le menacent », a poursuivi le porte-parole, en insistant sur « l’engagement pris devant les Français » de « continuer à les protéger jusqu’à la dernière seconde du quinquennat ».

« ALERTA : Nous sommes officiellement le premier groupe antifasciste dissout par le gouvernement. Nous allons réagir », a répondu le Gale sur Twitter. Et d’ajouter «@GDarmanin tu ne veux pas la guerre, mais pourquoi tu allumes la mèche ? »