Lyon : Un nouveau GR dans la métropole pour une nouvelle génération de randonneurs

RANDO Le Salon des randonneurs, qui se tiendra du 25 au 27 mars à la Cité Internationale, attend un nouveau public de marcheurs, urbains et connectés, en attendant l’ouverture du GR 169 en juin dans la métropole

Jennifer Lesieur
Les sorties en autonomie ont supplanté les clubs de randonnée, plus vieillissants.
Les sorties en autonomie ont supplanté les clubs de randonnée, plus vieillissants. — J.M. Guyon - Copyright 2/AP/SIPA
  • Depuis les différents confinements, un nouveau public s’est découvert un engouement pour la randonnée près de chez soi, voire sans quitter la ville.
  • Le comité départemental de la Fédération française de randonnée du Rhône propose plusieurs circuits pour découvrir Lyon et ses environs à pied, accessibles en transports en commun.
  • Les plus aguerris pourront fouler dès juin les 170 km du GR 169, qui trace une grande boucle autour de la métropole lyonnaise.

Un sport de vieux, la randonnée ? Pensez donc. Avec 27 millions de pratiquants en France, crapahuter sur un sentier n’a jamais été aussi populaire. Le retour des beaux jours nous pousse à ressortir nos sacs à dos et nos chaussures crantées, en quête de nature et d’activité douce sur un coup de tête, sans trajet ni hôtel à réserver. La liberté au bout des pieds, en somme.

« Il y a de plus en plus de randonneurs », confirme Gérard Lefebvre, président de la commission Sentiers Itinéraires au comité départemental de la Fédération française de randonnée du Rhône. « La population est de plus en plus jeune sur les sentiers, mais de façon autonome. On évolue plutôt vers une pratique individuelle, ou en petits groupes, sans passer par des clubs », remarque-t-il. Les applications sur smartphone permettent en effet à un nouveau public de se lancer à l’assaut des sentiers, « sans être obligés de cheminer avec un groupe et un animateur ». Même si rejoindre un club garde ses avantages : se laisser guider pour, justement, éviter de marcher le nez sur son smartphone…

L’effet Covid-19 n’est pas étranger à cette nouvelle soif de marche au long cours : « On a constaté une forte recrudescence de la pratique de la randonnée suite aux confinements », remarque Gérard Lefebvre. « Comme les gens ne pouvaient plus se déplacer très loin de chez eux, ça leur a permis de redécouvrir leur terrain proche, et on a senti un fort engouement pour les randonnées près de chez soi, accessibles en transports en commun. » A Lyon, en plus de différents parcours intra-muros, la commission Sentiers Itinéraires a récemment créé deux itinéraires cheminant le long des murs peints et des fresques, dont les fiches sont accessibles gratuitement sur le site de la FFR. du Rhône.

Un GR 169 de 170 km en passant par 12 forts

Les marcheurs aguerris, eux, pourront bientôt passer plusieurs jours en itinérance sur un nouveau sentier de grande randonnée : le GR 169. Coréalisé avec la métropole de Lyon, ce sentier a nécessité deux ans de travail pour fixer le tracé et la signalétique. « En juin va sortir un nouveau Topoguide sur la métropole de Lyon, dans lequel sera indiqué ce nouveau GR », indique Gérard Lefebvre. « Le tracé fera le tour de la métropole en passant par 12 forts de la deuxième couronne. » Le GR 169, une boucle d’une longueur totale de 170 km, partira de la gare d’Irigny et passera par 12 forts, dont ceux d’Irigny, Francheville, Saint-Genis Laval, Dardilly, Meyzieu, Saint-Priest, Bron, Feyzin, jusqu’à la gare de Feyzin.

« C’est un secteur péri-urbain, un territoire intéressant car on y trouve à la fois des zones patrimoniales, des espaces agricoles et des zones naturelles qu’on ne soupçonne pas », reconnaît Gérard Lefebvre. Le sentier sera desservi par une soixantaine d’arrêts de bus, ce qui permet de le rejoindre en étoile depuis son domicile, en fonction du kilométrage que l’on veut abattre ce jour-là. « Il permet aussi de le suivre en itinérance en 8-10 jours, par étapes, en séjournant à l’hôtel par exemple. » Un périple sac au dos à deux pas de chez soi : c’est ça aussi, partir à l’aventure.