Bactérie E.coli : Des pizzas surgelées Buitoni massivement rappelées

CONSOMMATION La marque a été informée de la présence de bactéries Escherichia coli dans la pâte d'un produit

M.F avec AFP
— 
Pizza (illustration)
Pizza (illustration) — Pixabay / marckbass8

Si vous avez acheté des pizzas surgelées Buitoni (Nestlé) de la gamme Fraîch’Up avant le 18 mars 2022, surtout ne la consommez pas. La marque a appelé vendredi les consommateurs à jeter les produits. La raison : des bactéries Escherichia coli auraient été identifiées dans la pâte d’une pizza non consommée. Ingérées, elles peuvent provoquer de graves intoxications alimentaires, voire la mort. Le communiqué Buitoni ne précise pas les volumes ni les pays concernés.

« Une des caractéristiques des pizzas surgelées, c’est que les Escherichia coli disparaissent avec la chaleur, une pizza passée au four ne présente plus de danger si elle est consommée », selon le directeur général chargé de la communication. « Il n’existe aucun lien avéré entre nos produits et les intoxications survenues », a déclaré Pierre-Alexandre Teulié, directeur général chargé de la communication de Nestlé France, ajoutant que le rappel était une « initiative de Buitoni au nom du principe de précaution ».

Les consommateurs peuvent se faire rembourser

Les autorités publiques sont en train d’investiguer sur la recrudescence de cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) liés à des E. coli pour en comprendre l’origine, après la mort de deux enfants depuis le début d’année. Au 11 mars 2022, 26 cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) « liés à des bactéries E. coli présentant des caractéristiques similaires ont été identifiés » chez des enfants de 1 à 15 ans.

Les consommateurs peuvent prendre une photo de l’emballage avec les références pour être remboursés en contactant le service consommateurs, ajoute la marque, en présentant ses excuses aux consommateurs.