20 Minutes : Actualités et infos en direct
SOLIDARITEUn appel pour sauver les milliers de chevaux bloqués en Ukraine

Guerre en Ukraine : Mobilisation en Normandie pour sauver les milliers de chevaux bloqués dans le pays

SOLIDARITELe conseil des chevaux de Normandie lance un appel à la filière équine pour venir en aide aux éleveurs ukrainiens, dont les chevaux sont bloqués au cœur de la guerre
Un cheval dans un centre équestre (Illustration)
Un cheval dans un centre équestre (Illustration) - Michel Euler/AP/SIPA / Pixpalace
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

«Il y a plus de 100.000 chevaux en Ukraine, beaucoup d’entre eux sont bloqués dans la guerre, sans possibilité de fuir, parfois sans nourriture, ni abri, ni soins ». Ce SOS est lancé par le conseil des chevaux de Normandie. « Les propriétaires, les écoles d’équitation, les athlètes, les éleveurs et les professionnels sont dans des conditions désespérées, sans aucune ressource », alerte la fédération, appelant la filière équine régionale à venir en aide aux propriétaires ukrainiens.



Les personnes étant en capacité de donner des aliments, de la litière, des équipements pour chevaux (couvertures) ou vétérinaires, d’accueillir des personnes ou des animaux, de proposer des offres d'emploi, un transport France- Pologne ou des dons financiers, sont invitées à se manifester, relaye La Manche Libre. Un groupe Facebook « Filière équine Normande solidarité Ukraine » a également été créé.

Différentes organisations équestres, au Royaume-Uni également, explique Cheval Magazine, se mobilisent pour soutenir ces équidés victimes collatérales de la guerre. L’objectif est d’en faire évacuer et d’apporter une aide financière sur place. Certains haras normands comme le pôle international du cheval Longines de Deauville ( Calvados), le pôle Hippique de Saint-Lô (Manche) ou encore le haras national du Pin ( Orne) ont accepté de devenir des points de collecte de dons en nature comme du foin, des copeaux ou encore des aliments concentrés.

Sujets liés