Marseille : Le Medef local prêt à racheter aux enchères le patrimoine de la chambre de commerce

POLEMIQUE L’Upe 13, association d’entrepreneurs de Marseille et sa région, se dit prête à mobiliser son fonds de dotation pour racheter les œuvres mises aux enchères par la chambre de commerce

Mathilde Ceilles
— 
Le siège de la chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence
Le siège de la chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence — Mickaël Penverne / 20 Minutes

Le patrimoine de la chambre de commerce ​de Marseille va-t-il disparaître dans la nature ? Face au tollé provoqué par la décision de l’institution de vendre aux enchères 187 œuvres de sa collection, l’Upe 13, l’association locale d’entrepreneurs, annonce dans un communiqué de presse être « prête à mobiliser son fonds de dotation ».

« Le patrimoine économique dont témoignent ces œuvres d’art constitue une collection qui ne peut pas être dispersée et mérite un écrin digne du passé de la plus ancienne ville de France », écrit l’Upe 13 dans ce communiqué. « L’Upe 13 prendra l’initiative d’inviter tous les acteurs concernés pour assurer la conservation du patrimoine culturel économique de notre territoire », prévient l’association membre du Medef Sud.