Quimper : Une habitante privée de courrier pendant sept mois… par erreur

MICMAC Pendant ce temps, les factures se sont accumulées et certaines majorations ont été appliquées

20 Minutes avec agence
La Quimpéroise n'a pas reçu de lettres pendant sept mois.
La Quimpéroise n'a pas reçu de lettres pendant sept mois. — GILE/SIPA

Une habitante de Quimper (Finistère) a été privée de courrier pendant sept mois, rapporte Le Télégramme ce vendredi. À la plateforme industrielle de Rennes, un logiciel indiquait en effet, à tort, qu’elle n’habitait plus à l’adresse renseignée dans la base de données.

Sans carte bancaire

Une fois l’erreur identifiée par le service régional de la Poste, la Quimpéroise a donc pu de nouveau recevoir son courrier. Cependant, ces sept mois sans lettres n’ont pas été sans conséquences. Ne pouvant aller récupérer sa nouvelle carte bancaire en agence en raison de l’épidémie, elle a par exemple été privée de carte pendant plusieurs mois. De même pour sa carte verte.

Enfin, les retards de paiement vis-à-vis de certains organismes ont entraîné des majorations. Ainsi, même si la situation a été rétablie, l’habitante souhaiterait être remboursée par La Poste. En cas de problèmes similaires constatés dans le courrier, le service postal invite ses usagers à les contacter sans tarder, notamment via le 3631.