Coronavirus en Guadeloupe : Le vaccin Novavax pourra être administré dès ce mardi

VACCINATION Ce vaccin qui n'utilise pas l'ARN messager, pourrait convaincre certains réfractaires

20 Minutes avec AFP
— 
Le vaccin Novavax arrive en France.
Le vaccin Novavax arrive en France. — SOPA Images/SIPA

C’est une option supplémentaire. De premières doses de Novavax, vaccin anti-Covid sans ARN messager, vont pouvoir « être administrées dès mardi » au centre de vaccination de Baie-Mahault en Guadeloupe, selon la coordinatrice du centre.

Dans ce centre, la foule ne se presse pas pour se faire vacciner. « Au retour des Jours Gras (jours chômés en Guadeloupe, jusqu’au Mercredi des Cendres), nous avons eu 98 personnes en une journée, mais depuis c’est decrescendo », explique Isabelle Behnke, coordinatrice.

« Nous verrons si l’arrivée du vaccin Novavax sur le territoire change la donne : il y a quand même eu de la demande », reprend-elle. Ce vaccin Novavax, dont la technologie est dite « plus classique que celle avec ARN messager », pourrait convaincre certains réfractaires à la vaccination en Guadeloupe. Ce lundi matin, Isabelle Behnke a appelé tous ceux qui s’étaient dit favorables à ce vaccin pour les informer de son arrivée.

Lent recul de l’épidémie

En Guadeloupe, l’épidémie connaît une « diminution progressive mais lente », qui se confirme « depuis quatre semaines », ont indiqué en fin de semaine dernière les autorités dans un communiqué.

Les derniers chiffres publiés ne pouvaient pas tenir compte d’éventuelles contaminations pendant le très populaire carnaval.

Malgré la baisse des contaminations, les indicateurs restent « toujours au-dessus des seuils d’alerte », précisait ce communiqué qui faisait état d’un taux de positivité à 8,1 %, le taux d’incidence dépassant les 400 pour 100.000 habitants.

En Guadeloupe, toujours soumise à un couvre-feu à 23H00, les discothèques sont désormais « autorisées à accueillir du public de 23H00 à 5H00 du matin », a précisé la préfecture dans un communiqué, à condition pour les clients de présenter un pass sanitaire et un « justificatif d’entrée ou de consommation, en cas de retour à domicile durant le couvre-feu ».

Le préfet avait annoncé le 25 février un report de l’application du pass vaccinal au 28 mars prochain, afin « de laisser les gens désirant se faire vacciner avec Novavax pouvoir le faire ».

En Guadeloupe, un peu plus de 45 % de la population a reçu une première dose, 43 % une seconde, et 22,5 % une troisième du vaccin Pfizer. Selon le site internet du collectif de soignants « Covid urgence Outre-mer » (qui regroupe des médecins ayant appelé à la vaccination, notamment au plus fort de la 4e vague), la semaine du 25 février, l’île a compté « le 1.000e décès lié au Covid ». Une « hécatombe sans précédent depuis l’épidémie de choléra » en Guadeloupe entre fin novembre 1865 et mars 1866».