Guerre en Ukraine : Il crée un burger solidaire « Smash Poutine » à Poitiers

CUISINE Le chef cuisinier Olivier Leclerc a décidé de venir en aide à l’Ukraine à sa manière grâce à un burger solidaire dont une partie du prix sera reversée à l’ONU

C.C.
— 
Le chef Olivier Leclerc et son burger solidaire en soutien à l'Ukraine.
Le chef Olivier Leclerc et son burger solidaire en soutien à l'Ukraine. — Amélie R Photographie
  • A Poitiers, un restaurateur a décidé de créer un burger solidaire en soutien à l’Ukraine et pour dénoncer l’agression de la Russie.
  • Il s’agit d’un burger smashé avec en dessin dessus la caricature de Vladimir Poutine en Adolf Hitler.
  • A chaque « smashpoutine » vendu, Olivier Leclerc reversera quatre euros au fonds humanitaire ukrainien de l’ONU.

En temps de guerre, tous les gestes de solidarité sont les bienvenus. Celui d’Olivier Leclerc, chef cuisiné à Poitiers, en fait partie. Le patron du restaurant La Cuisine de Comptoir proposera en effet à partir de ce mardi midi un burger solidaire à la poutine en soutien à l’Ukraine dans son établissement. Un geste naturel pour celui qui a déjà fait plusieurs opérations de solidarité ces dernières années pour les infirmières ou encore les enfants hospitalisés lors de l’épidémie de Covid-19.

« Ce conflit ne me touche pas forcément de près, explique-t-il. Mais comment rester insensible à ce qu’il se passe ? On ne peut pas ne rien faire. On se doit de dénoncer l’agression de la Russie et il faut que tout le monde se rende compte qu’on est au bord d’une troisième guerre mondiale. » Voilà comment est donc née l’idée du « smashpoutine ». Il s’agit d’un burger smashé (technique de cuisson du steak très à la mode venue de New York) accompagné de sa poutine. Dessus, on y retrouvera la caricature de Vladimir Poutine en Adolf Hitler avec la moutache et la mèche grâce à un dessin réalisé à l’aide d’un curry au charbon végétal tout à fait comestible.

Le burger solidaire avec la caricature de Poutine en Adlf Hitler.
Le burger solidaire avec la caricature de Poutine en Adlf Hitler. - Amélie R Photographie

Quatre euros reversés à l’ONU à chaque burger vendu

Au-delà de la symbolique de ce burger, Olivier Leclerc va reverser une partie de son prix en soutien à l’Ukraine. « Je pense que cela représentera quatre euros par burger et on devrait les donner au fonds humanitaire ukrainien de l’ONU (Organisation des Nations Unis) », précise celui qui participera dans quelques jours à la finale de Coupe de France du Burger au salon Sandwich and Snack Show à Paris. En attendant, le restaurant poitevin ne compte pas s’arrêter là. Il discute actuellement avec plusieurs associations pour organiser des repas pour les réfugiés de la guerre qui arrivent petit à petit en France depuis une semaine.