Seine-Saint-Denis : 300 migrants évacués d’un tunnel entre Paris et le Pré-Saint-Gervais

OPERATION DE POLICE Les hommes, femmes, enfants et mineurs isolés ont quitté les lieux dans des autocars

20 Minutes avec agence
— 
Les personnes évacuées ce jeudi vivaient dans des tentes sous un tunnel entre Paris et le Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis). Photo d'illustration.
Les personnes évacuées ce jeudi vivaient dans des tentes sous un tunnel entre Paris et le Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis). Photo d'illustration. — Rafael Yaghobzadeh / SIPA

Environ 300 hommes, femmes, enfants et mineurs isolés ont été évacués par la police d’un tunnel situé entre le 19e arrondissement de Paris et le Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) ce jeudi. Ces migrants étaient installés là depuis le 14 février dernier, indique Le Parisien.

Ils habitaient dans des tentes couvertes de bâches, collées les unes aux autres sur plusieurs rangées. Les personnes évacuées ont été réparties en plusieurs groupes conduits par autocar dans des centres d’hébergement différents. Pierre Mathurin, responsable de l’association Utopia56, a raconté que plusieurs dizaines d’Afghans étaient venus sur place depuis Pantin (Seine-Saint-Denis).

Une manifestation en novembre 2021

Ils ont tenté de rentrer dans les autocars. Le militant a expliqué craindre que le nombre d’accueils prévus soit insuffisant. L’opération fait suite à une manifestation de riverains organisée fin novembre 2021 pour réclamer la mise à l’abri de ces migrants. 150 d’entre eux vivaient alors dans le tunnel mais leur nombre a doublé depuis.