Nice : Victime ou témoin d’une agression sexiste, sexuelle ou LGBT+phobe, Help & React permet de trouver de l’aide en trente secondes

HARCELEMENT DE RUE Cette application, imaginée par de jeunes niçoises, propose aux victimes ou témoins d’agressions des solutions d’urgence et donne l’alerte à une personne de confiance

Elise Martin
— 
L'application Help & React permet d'envoyer une alerte en cas de danger à un contact de confiance
L'application Help & React permet d'envoyer une alerte en cas de danger à un contact de confiance — E. Martin / ANP / 20 Minutes
  • Lancée fin 2019 à Nice, l’application Help & React concerne les problèmes d’agressions dans la sphère publique.
  • Elle permet d’envoyer une alerte à des contacts de confiance en cas de problèmes et de trouver un lieu adéquat où trouver de l’aide en fonction de sa localisation.
  • Il est également possible de signaler une agression en tant que témoin ou victime, anonymement, ce qui permet de récolter les données nécessaires pour déployer des moyens d’action publics.

En 2021, les violences sexuelles enregistrées par les services de police et gendarmerie ont augmenté de 33 % selon le ministère de l’Intérieur. Cette augmentation concerne également les victimes de viols ou de tentatives de viol, de harcèlements sexuels et autres agressions du même type. Bien avant ce bilan, fin 2019, l’application Help & React a vu le jour à Nice pour, entre autres, recenser ce genre de violences, spécifiquement sexistes, sexuelles ou LGBT+phobes, et proposer des solutions adaptées.

« Cet outil a trois objectifs, complète Madalina Dumitru, une des créatrices. D’abord, c’est venir en aide de manière rapide à une personne victime ou témoin d’agressions sexistes, sexuelles ou LGBT+phobes, avec une géolocalisation qui permet de trouver en trente secondes les lieux ressources (associations, hôpitaux, commissariats) proche de soi et en mesure d’apporter une solution adaptée au problème rencontré. De cette manière, on répond au deuxième objectif, c’est-à-dire valoriser la trentaine de structures qui existent à Nice. Et aussi, grâce aux signalements, repérer les lieux à risque et proposer des solutions ciblées. »

« En deux clics, une alerte est envoyée à un contact de confiance »

Concrètement, comment l’application fonctionne ? « Quand on ouvre Help & React, en deux clics, l’utilisateur ou l’utilisatrice peut envoyer une alerte avec sa géolocalisation à un contact de confiance, renseigné en amont, et au même moment, un enregistrement vocal se lance, développe la fondatrice. Dans un autre onglet, une carte répertorie tous les lieux, avec un descriptif des moyens d’action et les informations utiles pour savoir si ça concerne la situation vécue. L’application permet également de signaler anonymement un événement passé ou qui vient de se passer. » À savoir que l’alerte n’est pas envoyée à la police ou autres services d’urgence, seulement aux proches.

Tout est parti d’un hackathon – un événement qui permet de mener à bien un projet collaboratif de programmation informatique sur une courte période de temps – sur le thème des discriminations. Madalina y participe par curiosité et se retrouve avec un groupe de dix filles. « On a fait un tour de table et rapidement, la parole s’est libérée. 100 % d’entre nous avaient déjà été victimes de harcèlement de rue alors que je pensais que j’étais la seule. » Retenue pour un appel à projets de la ville de Nice, l’application voit le jour fin décembre 2019, grâce à l’investissement de Madalina et de deux autres jeunes qui ont participé au projet. Elles sont ensuite allées dans les rues de la commune, puisque l’application vise les problèmes dans la sphère publique, questionnaires en mains pour « faire un état des lieux global ». « Il n’y a pas un jour où il ne s’est pas passé quelque chose », souligne Madalina.

De nouveaux projets pour fin mai 2022

Sans pouvoir donner le nombre exact de téléchargements ou de signalements depuis le lancement, la Niçoise de 26 ans explique que, « rien que de posséder l’application, ça rassure ». Elle ajoute : « Même s’ils ne s’en servent pas, les utilisateurs, mais aussi leurs parents, sont contents que ce genre d’outil existe. D’autant plus que pour mettre en place les moyens d’action nécessaires, on a besoin d’avoir ces témoignages anonymes. À Nice, on a les structures, mais pas forcément les chiffres. » Help & React complète alors les autres applications du même genre qui existent grâce à son côté local, même si le but « est de pouvoir développer l’application ailleurs ».

En attendant, d’autres projets sont en cours. « On est en train de mettre en place, avec le planning familial des Alpes-Maritimes, une labellisation des bars qui seront ensuite visibles sur l’application. » Une initiative nécessaire après le mouvement #balancetonbar. « Les lieux labellisés répondront à un nombre de critères précis en vue d’optimiser la sûreté des usagers », conclut la cheffe de projet.

Help & React est disponible gratuitement sur iOs et Android.