Les arnaques aux faux ordres de virement se multiplient

HACKERS Certains pirates informatiques s’infiltrent dans les boîtes mails et modifient les documents bancaires pour récupérer de l’argent qui ne leur était pas destiné

20 Minutes avec agence
Un ordinateur victime d'un piratage informatique (illustration).
Un ordinateur victime d'un piratage informatique (illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Un couple des Yvelines a récemment été victime d’une arnaque d’un nouveau genre. En début d’année, il a contacté un artisan de confiance pour faire construire une piscine. Le professionnel leur a envoyé son relevé d’identité bancaire (RIB), par mail. Dans la foulée, les clients ont effectué trois virements pour un total de 14.000.euros, rapporte Le Figaro.

Quelques jours plus tard, l’artisan les a contactés pour savoir où en était la transaction. Le couple lui a assuré avoir reçu un mail de remerciement confirmant la réception des fonds sur le compte Boursorama. Problème : le pisciniste est affilié à la banque CIC.

Les bons réflexes à adopter

Les trois protagonistes ont été victimes d’une arnaque aux faux ordres de virement. En vogue depuis deux ans, cette escroquerie consiste pour les hackers à infiltrer la boîte mail de leurs victimes et à guetter les échanges relatifs au paiement. Une modification des pièces jointes suffit ensuite à commettre le méfait.

Sur son site, le gouvernement recommande aux victimes de ce type d’escroquerie d’identifier les virements frauduleux et de demander le remboursement des fonds à la banque. Il est recommandé également de conserver les preuves, de changer le mot de passe de la boîte mail et de déposer plainte auprès des autorités.

Interrogés par Le Figaro, des experts conseillent également de confirmer par téléphone, avec l’interlocuteur, les informations bancaires transmises par mail. Et de vérifier, notamment, si le RIB commence par « FR » ou non, ce qui peut donner une indication sur l’origine du compte bancaire crédité. D’après les informations de nos confrères, le couple lésé a finalement récupéré leur argent ce lundi.