Isère : Une petite fille autiste de trois ans a besoin de bénévoles pour sa thérapie intensive

VOLONTAIRE La petite Léa, âgée de 3 ans et atteinte de troubles du spectre de l’autisme, a besoin d’échanger au minimum 6 heures tous les jours

20 Minutes avec agence
Une enfant autiste effectue des activités encadrées dans une association (illustration).
Une enfant autiste effectue des activités encadrées dans une association (illustration). — V. WARTNER / 20 MINUTES

Léa, une petite fille âgée de 3 ans souffrant de troubles du spectre de l'autisme, a besoin de bénévoles pour s’occuper d’elle. Son père avait déjà lancé un appel l’été dernier, rapporte Le Dauphiné Libéré. Il récidive aujourd’hui car il manque encore de volontaires pour mener la thérapie intensive dont Léa a besoin pour se développer. Son objectif : permettre à son enfant d’entrer à l’école dans 2 ans.


Une formation gratuite

Les bénévoles doivent avoir au moins 16 ans et suivre une formation gratuite à la méthode 3i (intensive, individuelle et interactive). Ils seront ensuite amenés à accompagner la fillette pendant une heure et demie par semaine dans une pièce spécialement aménagée du domicile familial, à Domarin (Isère). Léa doit en effet échanger 6 heures par jour, 7 J/7, précise le quotidien régional.

Son père a déjà constaté des « améliorations significatives » depuis que cette méthode a été mise en place, en septembre dernier. Il espère donc pouvoir continuer le processus avec l’aide de nouveaux volontaires.