C’est l’heure du BIM : La Russie sanctionnée, 14 semaines pour l’IVG et le Losc dominé

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
Vladimir Poutine, au Kremlin le 22 février 2022.
Vladimir Poutine, au Kremlin le 22 février 2022. — Sergei Guneyev/POOL/TASS/Sipa US

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Les Etats-Unis coupent la Russie des financements occidentaux

Les Occidentaux ont décidé de frapper la Russie au portefeuille. Après l’Union européenne et la Grande-Bretagne, les Etats-Unis ont à leur tour dévoilé des mesures à l’encontre de Moscou. La « première tranche » de sanctions économiques annoncée mardi par Washington vise à couper la Russie de l’accès aux financements occidentaux. Washington a attaqué sur trois fronts : la dette souveraine, le financement des dépenses militaires, à travers deux banques publiques, et cinq oligarques proches de Vladimir Poutine. Des mesures supplémentaires sont en outre « sur la table » en cas d'« escalade » en Ukraine.

L’allongement de l’IVG de 12 à 14 semaines doit être adopté ce mercredi

A quelques semaines de la présidentielle, l’exécutif devrait avoir ce mercredi sa dernière réforme de société. Et celle-ci a surtout l’avantage de faire un gros clin d’œil aux électeurs de gauche. Le Parlement va voter l’allongement du délai de l’ IVG de 12 à 14 semaines pour notamment répondre à un manque de praticiens. La proposition de loi devrait définitivement être adoptée dans l’après-midi, au bout d’un long parcours parlementaire entamé en octobre 2020.

Chelsea met 2-0 au Losc en 8e de finale aller de la C1

Pour y croire, Lille devait tenir le plus longtemps possible. Mais cet objectif aura presque immédiatement été douché mardi à Stamford Bridge. L’espoir n’aura en effet duré que huit minutes. Battu 2-0 sur la pelouse de Chelsea en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le Losc a compromis d’entrée ses chances de qualification. Le but précoce d’Harvetz a tout de suite changé la donne et obligé les Nordistes à se porter vers l’avant beaucoup plus tôt que prévu. Notre envoyé spécial à Londres, François Launay, fait le bilan de cette rencontre synonyme d’Everest à gravir au match retour.